Volvo Ocean Race : Fin d’une première étape mouvementée

Telefónica remporte la première étape de la Volvo Ocean Race 2011-12 après 21 jours, 5 heures, 14 minutes et 25 secondes de mer. Partis le 6 novembre d’Alicante en Espagne [voir article], Iker Martínez, double médaillé olympique et ses marins sont arrivés au Cap (Afrique du Sud) après 6 500 milles menés intelligemment et sans soucis. D’abord, la Méditerranée a été marquée par le démâtage d’Abu Dhabi Ocean Racing lors de la première nuit de course et l’avarie de coque de Team Sanya le lendemain. Pour les quatre bateaux restants, l’Atlantique s’est  joué à l’ouest. Telefónica prend la première option, comme Puma Ocean Racing. Un combat serré commence. Camper with Emirates Team New Zealand hésite, puis suit à l’ouest. L’équipage de Groupama sailing team choisit, lui, de descendre le long de l’Afrique. Une option qui, faute d’alizés stables, ne payera pas sur le long terme. Le 17 novembre, Puma enroule l’île brésilienne Fernando de Noronha 55 minutes devant Telefónica. Mais le lendemain, le bateau bleu le dépasse en se décalant intelligemment dans l’est et descend au sud vers l’anticyclone de Sainte-Hélène. La bagarre se poursuit entre les deux plans Juan Kouyoumdjian. Mais le 21 novembre, 31 milles derrière Telefónica, Mar Mostro démâte. Les Espagnols s’éloignent alors au reaching, ne laissant ni à Camper ni à Groupama la chance de revenir.

En franchissant la ligne sud-africaine en vainqueur, Telefónica a remporté 30 points. S’y ajoute le point de leur dernière place sur la course In-Port d’Alicante, et les Espagnols prennent la tête du classement provisoire. Ils sont talonnés par Camper, qui empoche 29 pts. Mais pour les Néo-zélandais, l’étape a été très difficile. « On voulait aller à la côte le long de l’Afrique », a commenté le skipper Chris. »On y est allé pendant un temps, mais c’était la mauvaise option. On a passé 20 jours à rattraper cette décision – on aurait adoré être au contact avec Telefónica et Puma« . Le podium de la 1ère étape sera complété entre lundi et mardi par Groupama sailing team. Les Français devraient s’emparer des 20 points donnés pour une 3ème marche sur le podium des étapes de cette Volvo Ocean Race 2011-12. Quant à Abu Dhabi Ocean Racing, Puma Ocean Racing powered by BERG et Team Sanya, contraints à l’abandon pour casse sur cette étape, ils n’empocheront aucun point. Les six Volvo 70 s’élanceront du Cap pour Abu Dhabi le dimanche 11 décembre, après une In-Port Race courue la veille.

Tags sur NauticNews.com : Volvo Ocean Race

Crédit photo : Ian Roman / Volvo Ocean Race

-NG-

Tags : ,

2 Réponses

  1. croyeau a dit :

    Bravo a l’architecte qui a réussi avec cette carène qui est extraordinaire et très planante et la photo envoyée le démontre bien . Bravo aussi a l’équipage qui est au » taquet » Continuez comme cela , vous allez exploser les temps !!!… Super a bientôt . Jean Marie CROYEAU

  2. NauticNews.com a dit :

    Groupama 4 se classe donc 3ème après 24 jours 4 heures et 28 minutes de course. Franck Cammas et ses hommes empochent donc 20 pts sur cette manche. Ils en comptent désormais 22, tandis que Telefonica est leader au général provisoire avec 31 pts, devant Camper 29 pts. Abu Dhabi est 4ème (6pts), Puma 5ème (5 pts) et Team Sanya 6ème (3pts)

Laissez un commentaire