NauticNews Logo

Thendara remis à flots au Port de Villefranche-Darse

Thendara Darse.jpg

01/2009 –

Jeudi 22 janvier 2009 a été une journée particulière pour le port de la Darse de Villefranche-sur-Mer. A 13h30, sous un beau soleil et après quelques frayeurs, Thendara, un ketch de 36 mètres est sorti du bassin de Radoub. Entré le 20 octobre dernier, le voilier de 1936 a nécessité de grandes précautions pour une remise à flots délicate. Cette manœuvre compliquée a duré plus de 3 heures [voir notre reportage photo]. Il a fallu tout d’abord fixer sous la flottaison 6 énormes ballons afin de diminuer le tirant d’eau, le bassin ayant un seuil de 3,50 mètres. Cette opération accomplie, à 10h50 les vannes ont été ouvertes et peu à peu l’eau s’est engouffrée sous la carène fraîchement repeinte par Performance Yacht Painting, une entreprise installée le long du bassin.

Sortie de bassin.

A 11h45, alors qu’il commençait à flotter, Thendara a subitement basculé de plus d’1 mètre sur l’avant. Son bout dehors a manqué de peu son compagnon de bassin, un Motor Yacht de 24 mètres. Heureusement, dans le calme, l’équipe chargée de la remise à flots est parvenue à stabiliser le voilier. Cette stupeur passée, le niveau d’eau a continué à monter, puis la porte a pu être retirée. Thendara ne l’a franchie qu’à 13h20 car il a fallu entre temps placer de nouveaux ballons sous la coque afin de rééquilibrer le voilier dont la quille ne pouvait passer le seuil dans cette position penchée. Enfin, peu avant 14 heures, le magnifique voilier a été amarré au quai où il passera le prochain mois. Quant à l’équipe chargée du bassin de Radoub, elle n’a pas le temps de se remettre de ses émotions. En effet, d’ici le mois de mai, 4 nouvelles rotations sont déjà prévues. En avril par exemple, Savannah, un voilier de 32 mètres dont le Refit a été fait ici l’an passé, reviendra pour un carénage.

Nouveau souffle.

Le bassin de radoub, construit au XVIIIème siècle pour la rénovation des galères, a trouvé une nouvelle jeunesse en 2000 avec la refonte de Doriana. Mesurant 62 mètres de long sur 11,5 de large, ce formidable outil de travail, qui affiche complet toute l’année, a permis de créer au port de Villefranche-Darse un tissu économique important. D’autant que 2 Slipways de 50 et 100 tonnes, et 2 grues mobiles de 5 et 15 tonnes complètent la liste des équipements de levage. De plus, aux belles infrastructures de ce port de 507 places, Lucien Quessada, le chef d’exploitation, et son équipe ont su ajouter de l’attractivité, pour les entreprises nautiques comme pour les marins. Ainsi en 2008, le port a reçu 1 860 bateaux, pour un total de 97 276 nuitées. Ces augmentations de fréquentation par rapport à 2007, de 8% pour les bateaux et de plus de 16% pour les nuitées, viennent récompenser la qualité des prestations. La récente reconduction de la norme ISO 9001, suite à l’audit annuel, ne peut que confirmer l’excellence de ce joli port historique, et agréablement dynamique.

Tags sur NauticNews.com : ThendaraYacht ClassiqueVillefranche-sur-MerPatrimoinePlus d’informations : Site du Port de la Darse

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

deux + trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.