NauticNews Logo

Agneta : Une histoire à vendre

Agneta_sous_voiles.jpgCoque vernie, voiles rouges, Agneta attire les regards et les commentaires depuis sa mise à l’eau en 1950. NauticNews.com a pu encore le constater un demi-siècle plus tard, en se rendant à son bord lors de l’Antibes Yacht Show 2009. Cette unité unique, désormais en vente, a reçu le nom de la fille de son architecte Knut Reimers. Spécialiste des 30m², les grands dragons de la mer Baltique, celui-ci a signé avec Agneta son chef d’œuvre. Pour Uffa Fox, le célèbre architecte naval anglais, ce coup d’essai fût un « coup de génie ». En 1957, c’est Gianni Agnelli, le propriétaire de Fiat, qui tombe sous le charme et entame une histoire qui durera 25 ans.

Jeunesse.

Gianni Agnelli a vu en Agneta un voilier différent, sage et intelligent. A l’origine, Knut Reimers l’avait imaginé pour lui. Sa construction est donc soignée et solide. Les voiles rouges de ce Yawl Bermudien en bois ont été choisies pour l’allure, la rapidité de séchage et la faible réflexion lumineuse. Avec le magnat italien à sa barre de 1957 à 1982, Agneta est devenu le voiler à coque vernie le plus célèbre. Typée petit temps avec ses 25,03 mètres (82 pieds) hors tout, elle a accumulé les victoires. Une comtesse italienne l’a rachetée, et a entièrement modifié l’intérieur en l’alourdissant un peu. Un nouveau propriétaire l’a ensuite gardée de 1992 à 2008, avant de la vendre pour s’offrir Thendara. Cette transaction, contrairement aux rumeurs de pontons, n’a pas été un simple échange. Agneta a constitué une partie du montant offert pour acquérir le grand voilier qui vient de faire peau neuve à Villefranche-sur-Mer [voir notre article].

Belles années.

De 2001 à 2005, Agneta a subi plusieurs cures de jouvence. Le pont en teck, tous les espars ainsi que les différents circuits électriques ont été refaits. Aujourd’hui, à l’aube de ses 60 ans, elle est toujours aussi fringante et est en vente pour 1,7 Million d’Euros. Il n’y a donc pas de comparaison possible avec Thendara, comme nous l’a confirmé Jacques Louvet, son skipper. Bien connu dans le milieu des classiques, celui-ci nous a parlé aussi d’une grande époque qu’il situe entre 1994 et 2004 où de nombreuses restaurations de qualité ont eu lieu. Aussi, les propriétaires jouaient le jeu et certains duels sur l’eau ont pu être qualifiés d’anthologie comme le tour de l’Ile de Wright pour le jubilée de la Coupe de l’America en 2001. Depuis de nouvelles unités sont venues grossir les rangs de la flotte des Classiques comme Lulworth et Eleonora, la réplique de Westward dont le Sister Ship Elena est en cours de finition. La saison 2009 qui débute va permettre de revoir sur l’eau ces voiliers mythiques. Agneta s’alignera notamment aux Voiles d’Antibes du 3 au 7 juin 2009. La belle suédoise, désormais sous pavillon anglais, y croisera quelques fleurons de la flotte méditerranéenne comme Moonbeam IV, Lulu et Wayward.

Fiche Technique sur NauticNews.com d’Agneta.

Tags sur NauticNews.com : Agneta, Yacht Classique,  Régates Classiques

-NG-

Articles de la même catégorie

1 Commentaire

  1. monfrino 17 juin 2016 à 5 h 47 min

    le vrai refit ou peau neuve de ce bateau fut exécuté en 2001 à beaulieu avec trois entreprise, monaco marine de beaulieu qui s’est occupé du remplacement du moteur, cha,ger quelques bordées, marine yacht service à carros qui a fait le pont et monfrino-yacht qui a fait bôme, mât artimon, baignoire, support winch, taquet, tabatière, clairvoie , poulies fredériksen habillé de bois, le dog house, roof, descente en acajou, salle de bain, lift TV et la liste est longue! le budget global tourné dans les 1.4 millions d’euros, tout ou quasiment tout fut refait à neuf dans un esprit plus moderne dans le choix des matériaux et de la réalisation tout en gardant l’esprit traditionnel et classique!

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

vingt + neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.