NauticNews Logo

Vendée/Saint-Pétersbourg : La multi course

Vendee_St_Petersbourg_photo_skippers.jpg

05/2010 –

Neuf trimarans de la classe des Multi 50 participent à la 1ère Vendée/Saint-Pétersbourg. Ils s’élancent de Saint-Gilles Croix de Vie le dimanche 16 mai, pour une arrivée prévue en Russie aux alentours du 23 mai. Ils quitteront ensuite les quais de la Neva le 31 mai, pour un retour estimé en Vendée vers le 6 juin. Durant 3 800 milles, les neuf équipages engagés vont connaître des conditions très variées en naviguant dans des régions peu fréquentées par les courses au large. Au menu du parcours se trouvent notamment le passage des îles de Sein et de Ouessant puis le contournement du Jutland, avec l’entrée dans le chenal entre la Norvège et le Danemark. Il faudra ensuite embouquer le golfe de Finlande avant de finir au pied de la forteresse Pierre et Paul au cœur de Saint-Pétersbourg.

Multi 50 : Une classe active.

Neuf trimarans quittent donc la Vendée dimanche 16 mai à 12 heures pour une course ouvrant une nouvelle route. Ces multicoques de 50 pieds (15,24 mètres) maximum de long comme de large, avec un tirant d’air maximum autorisé de 23,77 mètres, seront menés par 3 équipiers. Ceux-ci pourront changer lors de l’escale à Saint-Pétersbourg. Franck-Yves Escoffier sur Crêpes Whaou 3 fait figure de grand favori. Vainqueur de la dernière Transat Jacques Vabre, il a choisi pour son nouveau Multi 50 de faire de nouveau confiance au cabinet d’architectes Van Peteghem / Lauriot-Prévost. Son trimaran de dernière génération est plus puissant et plus léger que ces prédécesseurs. Il bénéficie également des derniers développements technologiques. Son concurrent le plus dangereux pourrait être Actual, le premier Multi 50 signé Guillaume Verdier et qui a rencontré quelques problèmes lors de ses premières sorties. Fiabilisé, il sera mené par Yves Le Blévec, vainqueur de la Transat 6,50 et également vainqueur à 2 reprises du Trophée Jules Verne avec Bruno Peyron.

Suivre la course.

« Il ne faudra pas mettre le curseur trop haut dès le départ, a expliqué le skipper d’Actual. Nous devons préserver le bateau. Mais souvent dés que nous avons passé la ligne, nous avons tendance à nous laisser prendre au jeu de la compétition. Il faudra faire attention. Ce parcours est plus compliqué qu’une transat ». Pour le suivre, les amateurs pourront se rendre à Saint-Gilles Croix de Vie où un village les accueille depuis le 7 mai. Ils ont déjà été plus de 30 000 à s’y rendre, avec un pic de fréquentation attendu dimanche 16 mai, jour de départ. Sur internet, celui-ci sera donné en direct avec une retransmission qui débutera à 10 heures. Les vacations radio auront lieu tous les jours à midi.

Vendee_St_Petersbourg_ambiance_quais.jpg

Plus d’informations : Site de la Vendée/Saint-Pétersbourg

Tags sur NauticNews.com : Multi 50VPLPVerdier

Crédit photos : F. Faugere / DPPI / Vendée St-Petersbourg

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

seize + un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.