NauticNews Logo

Barcelona World Race: Foncia casse son mât

Ce mercredi à 4h49 (heure française), Michel Desjoyeaux et François Gabart ont contacté le PC Course de la Barcelona World Race pour l’informer du bris du mât de Foncia, alors que le bateau naviguait sous grand-voile à un ris et trinquette dans trente nœuds de vent de Sud-Ouest.

L’équipage n’a pas été blessé dans cet incident survenu à environ 600 milles dans le Sud-Ouest de Cape Town (Afrique du Sud) : Michel Desjoyeaux et François Gabart disposent encore de vingt-quatre mètres de mât puisque le profil s’est brisé entre l’étai de trinquette et le capelage de génois. L’équipage a pu récupérer les morceaux brisés stockés sur le pont et Foncia peut donc faire route sous voilure réduite vers Cape Town.

Rapport de mer démâtage FONCIA envoyé par Michel Desjoyeaux et François Gabart à la direction de course à 6:59 (heure française) ce matin.

« Le 26 janvier 2011, à 2H40 UTC (3H40 Heure française), par 41°12,6 S et 8°59,8 Est, Foncia naviguait cap au 115° à 18 nœuds de moyenne sous solent et 1 ris dans la grand voile, à 140° du vent, qui soufflait environ à 25/30 nœuds, mer du vent, dans ces conditions, depuis 8 heures environ.

Le mât a cassé en dessous du capelage de solent, soit environ 25 mètres au dessus du pont (tube de 27,30m). Le gréement est toujours en l’air, tenant pas les bas-haubans, les basse-bastaques, l’étai de trinquette et l’étai de foc de route. Le morceau cassé pend à 20 mètres, retenu par les drisses. Le solent, non roulé puisque en service au moment de la casse, est saucissonné le long du mât.

Le gennaker, hissé roulé, est retenu par sa drisse sur le bout de mât. La grand voile est retenue par sa drisse autour du mât, grosso-modo au 3ème ris. Tous les éléments sont à bord, rien n’a été perdu à la mer.

L’équipage, dont je vous cacherais ici la déception, est sain et sauf, j’ai juste le pouce droit un peu douloureux, il est parti avec le solent quand j’essayais de ramener le bas de la voile à bord. Nous ne demandons aucune assistance. Nous tentons de rejoindre Cap Town avec les moyens du bord, distant actuellement de 600 milles. Notre vitesse actuelle est de 11 nœuds, cap 76°.

Les prévisions de vent pour les jours à venir sont adaptées et sans risque (aujourd’hui 25/30nds Sud Ouest mollissant). Dans 2 jours, passage de la dorsale de l’anticyclone (vents calmes). Si la mer veut bien être calme également, nous en profiterons peut-être pour grimper dans le mât pour récupérer les morceaux et être en mesure d’affaler la grand voile, puis vent de Sud Est 20 25 nœuds jusqu’à Cap Town.

Notre ETA (Heure Estimée d’arrivée, ndlr) est le 30 ou 31 janvier, sera affinée. Jean-Paul Roux*, a été prévenu de notre avarie vers 3H40 UTC (4H40 heure française), Denis Horeau** quelques minutes après. Nous abandonnons la Barcelona World Race ».

Michel Desjoyeaux et François Gabart à bord de Foncia.

* Directeur de Mer Agitée (la structure sportive de l’écurie Michel Desjoyeaux)

** Directeur de course – Barcelona Word race

Crédit Photo: Foncia © María Muiña

Tags sur NauticNews: Barcelona World RaceOpen 60 IMOCA

Plus d’informations: www.barcelonaworldrace.org

– CP –

Articles de la même catégorie

1 Commentaire

  1. Biard Alain 29 janvier 2011 à 16 h 46 min

    Déception car la course va manquer de piquant.Mais en mer rien n’ai jamais acquis
    Respect à vous deux. Il y aura d’autres oportunitées

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

un × un =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.