NauticNews Logo

A bord de Tigris : le plaisir authentique

Tigris voiles d'antibes 2010

10 nœuds par l’arrière et Tigris glisse doucement sous le soleil. En cette seconde journée des Voiles d’Antibes, l’équipage a placé l’impressionnante Grand Voile de 100m² sur un bord et le Spi sur l’autre, grâce au tangon de 6 mètres de long. Tandis qu’Andrew, l’un des deux propriétaires du cotre de 1899, barre, Edouardo, le skipper me confie l’écoute de spi. Debout sur la plage arrière, c’est un pur moment de délice. A chaque fois que le spi se gonfle, le voilier de 20 tonnes accélère sensiblement, sans bruit et sans à-coups. La carène de 15.87 m, basse et effilée, est bien stable sur le plan d’eau légèrement balayé par la houle. Nous avançons ainsi paisiblement, tandis que les grands voiliers, partis après nous, nous rattrapent peu à peu. Toutes voiles dessus, Mariska, Moonbeam IV et Moonbeam of Fife font le spectacle et nous déposent littéralement. Nous profitons de ces images, gérons tant bien que mal les dévents et reprenons notre course vers la prochaine bouée.

Tigris voiles d'antibes 2010 près

Le lourd déplacement du cotre de 18.6 m hors tout l’empêche de rivaliser avec ses concurrents dans des conditions aussi légères. Construit en 1899 au chantier Mac Allister en Ecosse, ce plan Mylne régatait sur la rivière Clyde dans une classe appelée « 20 Ton Cruiser/Racer ». Depuis 2001, il appartient à deux propriétaires qui l’ont basé dans le sud de la France, à Cogolin dans le Var. Tigris, parfaitement entretenu, est l’une des figures emblématiques des régates classiques de Méditerranée. En 2006, un important chantier de restauration a été effectué à Antibes. Depuis cette date, le plus que centenaire est skippé par Edouardo, un Argentin aux mains impressionnantes. Partageant la philosophie des propriétaires qui font rimer navigation avec plaisir, il s’évertue à ce que chaque passager passe un agréable moment. L’ambiance à bord est chaleureuse et amicale. Ce qui ne gêne en rien les performances. Lors de la 3ème régate des Voiles d’Antibes 2010, Tigris a battu le magnifique Marigold, et s’est classé second derrière l’intouchable Bonafide.

Fiche technique de Tigris sur NauticNews.com

Tags sur NauticNews.com : Yacht ClassiqueVoiles d’AntibesRégates Classiques

Crédit photos : Nicolas Berniere

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

deux × un =