NauticNews Logo

Extreme Sailing Series: Belle bagarre et victoire pour The Wave Muscat

L’Acte 5 des Extreme Sailing Series s’est clôturé ce soir après une semaine de brise poussant de nombreuses équipes à la faute. De multiples collisions et le chavirage d’Aberdeen Asset Management ont fait le bonheur des milliers de spectateurs réunis pour l’événement. C’est finalement à The Wave, Muscat que revient la victoire de l’étape anglaise après 30 manches disputées. Leigh McMillan, skipper du bateau omanais et local de l’épreuve s’est imposé de justesse devant les italiens de Luna Rossa, victorieux la dernière manche comptant double.

Des conditions de navigation difficiles…
C’est tout d’abord le bateau français de Groupe Edmond de Rothschild qui a fait les frais de ces conditions musclées lors d’une violente collision avec Artemis Racing, dimanche, deuxième jour de course. Alors premier du classement provisoire, l’Extreme 40 a été réparé dans la nuit et remis à l’eau le lendemain pour reprendre la compétition. Ce ne fut pas le cas d’Artemis Racing, skippé à Cowes par Santiago Lange et dont les dégâts étaient trop sévères pour réparer. Le jury a statué que la responsabilité de cette collision était partagée, et donc qu’aucun bateau ne serait redressé.  Les conditions météo se sont nettement dégradées en début de semaine et Aberdeen Asset Management, mené par John Pink, première participation sur le circuit, ont chaviré dans une brise de 20 à 25 nœuds. Disposant d’un second mât, ils étaient de retour aux affaires dès le lendemain.

Pour la première fois de l’histoire du circuit des Extreme Sailing Series, une journée de course a dû être annulée à cause du vent. En effet, avec le passage d’un front froid accompagné de rafales de plus de 30 nœuds, le comité de course a pris la décision d’annuler la quatrième journée.

L’Acte 5 s’est conclu aujourd’hui dans des conditions un peu plus clémentes pour les 11 Extreme 40 encore en course. Victime d’une nouvelle collision, Pierre Pennec et ses hommes se placent à la 8ème place et disent adieu à leur espoir de reprendre la tête du classement général à mi-saison du championnat. « Aujourd’hui, c’est le travail de toute une équipe, autant à terre que mon équipage en mer, qui est anéantie pour une décision qui se prend en quelques secondes. Mon choix de route suite à notre départ bâbord dans la quatrième manche du jour est très lourd de conséquence. Ce matin, nous nous battions encore pour une place sur le podium et pour reprendre la tête du classement annuel, et ce soir la déception est forcément là. Il va nous falloir analyser les erreurs commises ici pour repartir sur de bonnes bases dès la mi-septembre car la saison n’est pas finie.»

C’est en effet Emirates Team New Zealand qui, malgré un changement de skipper et un événement en demi-teinte, conserve la tête du classement général. Grâce à leur deuxième place à Cowes, Luna Rossa occupe désormais la seconde position à trois points devant Groupe Edmond de Rothschild (3ème avec 40 points). Artemis Racing, dernier de l’étape anglaise et The Wave, Muscat sont désormais ex aequo avec 38 points.

Le milieu de tableau est également très disputé entre Alinghi et Red Bull Extreme Sailing. En grimpant sur la 3ème marche du podium à Cowes, Tanguy Cariou et son équipe ont prouvé qu’il fallait compter sur eux pour la fin du championnat ! « On est très content de notre résultat car depuis le début de saison nous avions un peu de mal à concrétiser et être constant sur 5 jours. Alors qu’ici sur l’événement le plus long et dans des conditions difficiles on termine 3ème. C’est le 5ème événement de la saison et il y a eu 5 vainqueurs donc on sait que tout est possible. On peut donc s’attendre à une deuxième partie de saison pleine de surprises. » Expliquait Tanguy Cariou à son retour au ponton.

Prochaine étape à Trapani (Italie), du 14 au 18 Septembre.

Extreme Sailing Series Acte 5 at Aberdeen Asset Management Cowes Week
Résultats après 30 manches (12.8.11)
Position / Equipe / Points

  1. The Wave, Muscat (OMA), Leigh McMillan / Kyle Langford / Nick Hutton / Khamis Al Anbouri 236 points
  2. Luna Rossa (ITA), Max Sirena / Paul Campbell-James / Alister Richardson / Manuel Modena 228.8 points
  3. Alinghi (SUI), Tanguy Cariou / Yann Guichard / Nils Frei / Yves Detrey 214 points
  4. Red Bull Extreme Sailing (AUT), Roman Hagara / Hans Peter Steinacher / Will Howden / Luke Cross 188 points
  5. Oman Air (OMA), Sidney Gavignet / Kinley Fowler / David Carr / Nasser Al Mashari 179 points
  6. Team GAC Pindar (GBR), Ian Williams / Mischa Heemskerk / Andrew Walsh / Jono Macbeth 160 points
  7. Emirates Team New Zealand (NZL), Adam Beashel / Richard Meacham / Andrew McLean / Chris Ward 139 points
  8. Groupe Edmond de Rothschild (FRA), Pierre Pennec / Christophe Espagnon / Thierry Fouchier / Hervé Cunningham 135 points
  9. Niceforyou (ITA), Alberto Barovier / Stefano Rizzi / Daniele de Luca / Simone de Mari 132 points
  10. Aberdeen Asset Management (GBR), John Pink / Rick Peacock / Greg Homann / John Gimson 126 points
  11. Team Extreme (EUR), Roland Gaebler / Nahid Gaebler / Benedikt Wenk / Dan Morris 71 points
  12. Artemis Racing (SWE), Santiago Lange / Andy Fethers / Michele Ivaldi / Phil Jameson 23 points

Extreme Sailing Series 2011
Classement Général après 5 événements
Position / Equipe / Points

  1. Emirates Team New Zealand 44 points
  2. Luna Rossa 43 points
  3. Groupe Edmond de Rothschild 40 points
  4. Artemis Racing 38 points
  5. The Wave, Muscat 38 points
  6. Red Bull Extreme Sailing 36 points
  7. Alinghi 33 points
  8. Oman Air 22 points
  9. Team GAC Pindar 13 points
  10. Niceforyou 12 points
  11. Team Extreme 11 points

Crédit Photo: © Lloyd Images

Tags sur NauticNews: Extreme Sailing SeriesExtreme 40

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

12 + treize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.