NauticNews Logo

Extreme Sailing Series: Victoire de Luna Rossa aprés une nette victoire dans le dernier Act de la saison

Les Italiens de Luna Rossa remportent aujourd’hui la dernière épreuve des Extreme Sailing Series™ et décrochent par la même occasion le titre de champion 2011. Max Sirena, Paul Campbell-James, Alister Richardson et Manuel Modena, qui ont navigué ensemble tout au long de l’année sur leur Extreme 40, ont fait très peu d’erreurs lors des 35 manches courues à Singapour. Ils terminent ce neuvième et dernier Act avec 45 points d’avance sur les seconds, The Wave Muscat. “Je suis vraiment très heureux !”, s’est exclamé Max Sirena ce soir. “Nous y sommes enfin. Nous finissons l’année en beauté et je dois dire que c’était assez inattendu car nous n’avons pas très bien navigué dans la précédente épreuve. Tactiquement et côté manœuvres, nous étions à 100% et je suis très fier des gars à bord. C’est formidable pour l’avenir de l’équipe à long-terme. Nous sommes très, très heureux”. Après 11 mois de circuit, 9 villes et 301 manches courues, c’est donc finalement Luna Rossa qui brandit le trophée. Le barreur Paul Campbell-James qui devient ainsi le premier barreur à remporter deux fois les Extreme Sailing Series.

Déception en revanche pour les Français de Groupe Edmond de Rothschild qui, il y a quelques jours encore, étaient très bien placés pour être sacrés champion 2011, avec un seul point de retard sur les Italiens. Pierre Pennec et ses hommes avaient pourtant bien commencé la semaine avec deux manches gagnées le premier, confie le barreur. “Notre adversaire, Luna Rossa, a lui très bien navigué et a survolé les débats, ce qui lui permet de remporter le championnat. C’est amplement mérité, ils ont été très forts, plus forts que nous. Mais pour l’ensemble de la saison, je suis satisfait de cette deuxième place. Nos adversaires étaient vraiment redoutables et nous sommes parvenus à faire de très belles choses et à les laisser derrière nous plusieurs fois au cours de la saison”.

Sur la troisième marche du podium pour l’ensemble de la saison, on retrouve Emirates Team New Zealand, qui avait dominé le débat en début d’année. “L’épreuve de Singapour a été particulièrement difficile”, reconnaît Dean Barker. “Luna Rossa a vraiment été très bon dans ces conditions et la bagarre était rude pour grimper sur le podium. Nous avions bien commencé la saison, en tête du circuit après quatre épreuves, puis nous avons eu quelques coups durs en milieu de saison. Nous savions en arrivant ici que nous ne pourrions pas faire mieux qu’une troisième place au général”.

Côté français, Team Extreme – the first club termine à la dernière place du classement, mais n’a toutefois pas à rougir de sa prestation. L’équipage mené par Sébastien Col participait à sa toute première épreuve en Extreme 40 et a signé quelques belles manches cette semaine à Singapour. “La démarche est bonne et ce que nous avons fait est de bon augure pour la suite, même si nous n’avons pas bien marché en terme de résultat final”, explique Franck Citeau, régleur de voile d’avant. “Il y a eu des moments durs où l’on a su relever la tête, des moments où l’on a pris du plaisir, donc cela a été assez complet”. L’objectif est maintenant de revenir sur le circuit l’année prochaine pour participer à l’ensemble des épreuves. “Nous avons du travail devant nous, et notamment sur la communication à bord, car il ne faut pas oublier que c’est un équipage tout neuf, mais c’est très encourageant” avance Stéphane Kandler, CEO de K-Challenge. “Nous étions là pour apprendre, c’est ce que nous avons fait”.

La cinquième edition des Extreme Sailing Series™ s’achève à Singapour après 301 manches courues sur neuf plans d’eau à travers le monde, en commençant par Mascate, à Oman en février dernier. Les épreuves ont accueilli au total 287 000 spectateurs qui ont pu vivre la course au plus près de l’action grâce à son format “stade nautique” avec des manches courtes, rapides et variées, allant de la régate en flotte au match-racing en passant par les duels de vitesse pure, le tout avec un niveau de compétition des plus élevés qui a vu la victoire de 6 équipes différentes en 9 Acts.

Onze équipes internationales ont couru sur le circuit cette année, avec quelques-unes des plus grandes pointures de la voile, mais aussi des “wildcards” comme Aberdeen Asset Management (Cowes) et Team TILT (Almeria/Singapour). Question animation pour le public, l’année 2011 a également apporté son lot de nouveautés, avec notamment les épreuves en classe olympique 49er, les démonstrations de Moth; les NeilPryde Windsurfing Series et les Kids Oppie racing, accompagnés à terre par de nombreuses activités pour les familles, avec des jeux, des danses, des concerts au cœur du Village de la Course. Sans oublier les espaces VIP qui font partie intégrante de l’offre Extreme Sailing Series et qui permettent aux invités de vivre une expérience unique à bord des Extreme 40. Enfin malgré le manque de vent lors des dernières épreuves de la saison, 2011 restera également comme l’année qui connut le plus grand nombre de chavirages et de collisions, avec des Acts palpitants où les vainqueurs n’ont été connus que dans les tout derniers instants.

Act 9 des Extreme Sailing Series, Singapour,
Classement après 35 manches (11.12.11)
Position / Team / Points

  1. Luna Rossa (ITA), Max Sirena / Paul Campbell-James / Alister Richardson / Manuel Modena 260 points
  2. The Wave, Muscat (OMA), Leigh McMillan / Kyle Langford / Nick Hutton / Khamis Al Anbouri 215 points
  3. Emirates Team New Zealand (NZL), Dean Barker / Glenn Ashby / James Dagg / Jeremy Lomas 215 points
  4. Red Bull Extreme Sailing (AUT), Roman Hagara / Hans Peter Steinacher / Matt Adams / Craig Monk 214 points
  5. Alinghi (SUI), Tanguy Cariou / Yann Guichard / Nils Frei / Yves Detrey 206.5 points
  6. Oman Air (OMA), Chris Draper / Kinley Fowler / David Carr / Nasser Al Mashari 205 points
  7. Groupe Edmond de Rothschild (FRA), Pierre Pennec / Christophe Espagnon / Thierry Fouchier / Hervé Cunningham 179 points
  8. Team GAC Pindar (GBR), Ian Williams / Mark Bulkeley / Andrew Walsh / Matt Cornwell 167 points
  9. Team TILT (SUI), Alex Schneiter / Charles Favre / Arnaud Psarofaghis / Nicolas Heintz 156 points
  10. Team Extreme – the first club™ (FRA), Sébastien Col / Jean-Christophe Mourniac / Franck Citeau / Christophe André 150 points

Extreme Sailing Series 2011
Classement Général du Championnat 2011 après 9 Acts
Position / Team / Points

  1. Luna Rossa 80 points
  2. Groupe Edmond de Rothschild 73 points
  3. Emirates Team New Zealand 69 points
  4. The Wave, Muscat 67 points
  5. Alinghi 66 points
  6. Red Bull Extreme Sailing 61 points
  7. Oman Air 53 points
  8. Artemis Racing 48 points
  9. Team GAC Pindar 33 points
  10. Team Extreme 22 points
  11. Niceforyou 17 points

Extreme Sailing Series 2011
Vainqueurs des Acts de la saison 2011 – Team/Skipper

Muscat, Oman : Groupe Edmond de Rothschild (Pierre Pennec)
Qingdao, Chine : Luna Rossa (Max Sirena)
Istanbul, Turquie : Artemis Racing (Terry Hutchinson)
Boston, états-Unis : Emirates Team New Zealand (Dean Barker)
Cowes, Royaume-Uni : The Wave, Muscat (Leigh McMillan)
Trapani, Italie : The Wave, Muscat (Leigh McMillan)
Nice, France : Groupe Edmond de Rothschild (Pierre Pennec)
Almeria, Espagne : Alinghi (Tanguy Cariou)
Singapour : Luna Rossa (Max Sirena)

Crédit Photo: © Lloyd Images

Tags sur NauticNews: Extreme Sailing SeriesExtreme 40

– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

11 − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.