NauticNews Logo

AFL et Laser de tous niveaux

Laser championnats d'Europe Hourtin

Le CV Hourtin a organisé les championnats d’Europe Standard et Radial qui a ont réuni 277 concurrents. Six des onze membres du bureau de l’Association France Laser y ont participé. Outre un jury, un jaugeur et un comité, Charlotte Abadie, Eric Chauvet et Jean-Christophe Leydet ont pris part à la compétition. Ainsi l’AFL, qui a aidé à la candidature d’Hourtin grâce à son influence au sein de la classe, a pu démontrer toute l’étendue de la pratique du Laser. « La particularité de la classe est qu’elle est multi-niveaux et multi-âges tout en étant une véritable filière sportive » résume Jean-Christophe Leydet, 42 ans et en charge des relations avec la Fédération Française de Voile. Côté résultats, le Rochelais Jean-Baptiste Ducamin, en Radial Hommes, a remporté la médaille bronze derrière le Lituanien Pajarskas et surtout le Polonais Rudawski qui a survolé l’épreuve avec 4 victoires de manches sur 10. Sandro Lacan de Marseille est 12ème et Jean-Baptiste Guillou de Brest 14ème. En Standard, le nouveau champion d’Europe est l’Allemand Philippe Buhl tandis que le représentant français pour les JO, Jean-Baptiste Bernaz se classe 4ème européen, et 8ème de l’épreuve. Derrière le Maximois en pleine préparation olympique se trouvent Anthony Munos de Marseille (12ème européen et 20ème au général) et Malo Leseigneur de La Rochelle (17ème européen et 26ème au général). En Radial féminin, Sophie de Turckheim, pour vraisemblablement sa dernière compétition en Laser, s’est classée 6ème. L’Antiboise est accompagnée dans le Top 10 par Mathilde De Kerangat (SR Rochelaises) 8ème et Marie Bolou (CN Lorient) 10ème tandis que Sandy Fauthoux d’Hendaye décroche une très probante 18ème place à seulement 19 ans.

Laser podium radial homme championnats d'Europe Hourtin

Programme chargé

Après les Jeux Olympiques (du 30 juillet au 6 août) où tous les espoirs reposent sur Sarah Steyaert et Jean-Baptiste Bernaz, les laseristes français sont invités à se retrouver pour le week-end du 15 août au Havre pour disputer les Internationaux de France. Créés quant la série n’était pas encore olympique, ceux-ci faisaient partie de la tournée d’été. Régate ouverte dés son origine aux étrangers, c’est devenue une régate de loisirs. Mais l’objectif de l’Association France Laser est de faire venir des coureurs qui ne peuvent pas participer aux Europa Cup. « On propose un lieu et un programme sympathiques pour cette régate sans sélections » explique Jean-Christophe Leydet. « L’AFL poursuit un intérêt sportif mais aussi associatif, en offrant un panel de régates à tous les niveaux. On essaye d’avoir un programme cohérent sur l’année, qui respecte tout le monde et qui permet à chacun de pouvoir naviguer au moins une fois avec les meilleurs. C’est une vraie source de motivation pour tous les coureurs ».

Rappel.

L’Association France Laser organise des régates au niveau local (Ligues), régional (5 championnats annuels), national (4 événements) ou international depuis bientôt 40 ans. Forte de ses 728 membres, l’une des plus importantes associations de classe gère également de manière autonome le classement de ses coureurs et veille à la spécificité de la série. En Laser, les 3 voiles, Standard (7.06 m²), Radial (5.76 m²) et 4.7, ne correspondent pas seulement à des catégories de pratiques olympiques. Chacun est libre de choisir en fonction de ses envies et de son niveau. Pour participer aux régates à partir du niveau régional et accéder au classement national des coureurs, les laseristes doivent être affiliés à l’AFL qui anime et assure le suivi des compétitions, en accord avec la FFV et l’ILCA (International Laser Class Association).

Plus d’informations : Site de l’Association France Laser

Tags sur NauticNews.com : LaserAssociation France LaserVoile Olympique

Crédits photos : Frederic Carpentier (CVHM)

-CP-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatre × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.