NauticNews Logo

Route du Rhum-Destination Guadeloupe 2018 : Démâtage à bord de l’IMOCA MONIN d’Isabelle Joschke et de Narcos Mexico

À 3h50 ce matin, l’IMOCA MONIN d’Isabelle Joschke a démâté.

Isabelle naviguait bâbord amure au près serré avec deux ris dans la grand-voile et sa trinquette à 200 milles nautique dans le nord-ouest de La Corogne lorsque, suite à un problème de pilote, l’Imoca a viré de bord inopinément. Isabelle a alors pris le temps de bien préparer un autre virement pour remettre son soixante pieds sur le bon cap quand le mât s’est brisé.

Les conditions sur le moment : mer forte, vent de 30 à 35 nœuds de sud-ouest. Isabelle a pu couper les haubans afin de libérer tout le gréement et sécuriser son bateau avant d’informer la direction de course qui était déjà en alerte à la vue des données de vitesse anormale en provenance de la balise de MONIN.

Elle attend désormais que le jour se lève pour effectuer une vérification générale avant de démarrer son moteur et faire route vers l’est.

Isabelle est très déçue mais en bonne santé. Alain Gautier, le team manager de Monin Sailing Team met tout en œuvre pour porter assistance à la navigatrice franco-allemande. Elle n’aura en effet pas assez de carburant pour rejoindre un port Français

Démâtage à bord de Narcos : Mexico

Alors que Sam Goodchild était pointé en 8ème posiiton chez les Class40 sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, le skipper de Narcos : Mexico a signalé à la direction de course avoir démâté. Le skipper est sain et sauf. Il a réussi à sécuriser le gréement et fait route vers la terre, il devrait arriver à Brest d’ici quelques jours.

Lalou Roucayrol et Arkema se dirigent vers Porto

En tête des Mulit50 sur la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, Lalou Roucayrol a pris la décision de se diriger vers Porto, compte tenu des conditions météorologiques actuellement rencontrées par le skipper le long des côtes du Portugal. Depuis hier soir, comme prévu, les conditions de navigation se sont nettement dégradées : 55 nœuds de vent, 65 nœuds dans les rafales avec une mer de face et des creux de 5 mètres… particulièrement difficiles pour ces trimarans de 50 pieds.

Déjà bien fatigué par ce début de course tonique de sa 4e Route du Rhum – Destination Guadeloupe, et en concertation avec son équipe de routage, la décision a dont été prise de jouer la raison pour garantir une fin de course au Multi50 Arkema. Lalou se dirige donc vers Porto, qu’il devrait atteindre vers 9h HF. Le port est prévenu de son arrivée et prêt à l’accueillir, des membres de son équipe technique sont en route pour prendre soin du trimaran, qui n’a subi aucune avarie, tandis que Lalou se reposera, en attendant que le plus fort de cette tempête soit passé.

Tags sur NauticNews : Route du Rhum
– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

13 − huit =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.