NauticNews Logo

Vent de jeunesse dans le team Cheminées Poujoulat

Partenaire de Bernard Stamm depuis 2003, l’entreprise Cheminées Poujoulat a écrit au fil des ans une histoire d’hommes authentique au service de la performance et du développement à long terme. Un engagement durable autour de valeurs communes : énergies renouvelables, dépassement de soi et solidarité. Aujourd’hui, le leader Européen des systèmes d’évacuation de fumée réaffirme son engagement dans le sponsoring voile, d’une part en continuant d’accompagner le skipper Suisse et, d’autre part, en confirmant la continuité de son soutien au développement du Tour Voile. Petits changements toutefois, le multi-tourdumondiste troque cette fois sa casquette de skipper contre celle de Team Manager et apportera ainsi toute son expertise à un équipage de jeunes emmené par le talentueux Robin Follin, tandis que la société Niortaise devient partenaire officiel de l’épreuve phare du calendrier des Diam 24 OD pour les trois prochaines années.

Engagée au côté de Bernard Stamm depuis plus de 15 ans, l’entreprise Cheminées Poujoulat a parallèlement toujours soutenu de jeunes sportifs dans diverses disciplines (ski nautique, voile, athlétisme…). Ainsi, l’an passé, elle a reçu avec enthousiasme l’arrivée du jeune Antoine Rucard au sein de l’équipage du navigateur Suisse pour le Tour Voile et aujourd’hui, toujours sous l’impulsion de son skipper emblématique, c’est tout naturellement qu’elle a choisi d’accompagner un équipage de jeunes. Un équipage solide, capable de se hisser sur le podium du classement général et de remporter la première place du classement jeune lors de la prochaine édition de la compétition qui se tiendra durant l’été 2019, composé d’Antoine Rucard bien sûr, mais aussi de Robin Follin et de Gautier Germain, tous âgés de 23 ans. « Place aux jeunes ! », s’enthousiasme Bernard Stamm qui sera désormais le nouveau Team Manager de l’équipe. « Gérer un projet, ce n’est évidemment pas quelque-chose de nouveau pour moi puisque ces dernières années, j’ai piloté mes projets IMOCA et Diam24. Ce qui est nouveau, en revanche, c’est je ne vais plus naviguer. C’est un choix. Ces dernières années, j’ai enchaîné les différents projets sans vraiment m’arrêter. J’ai même effectué deux tours du monde dans une même année. C’était dense, riche aussi, mais à présent j’ai besoin et envie de me consacrer à d’autres choses que j’ai en tête depuis un moment et que je dévoilerai bientôt », explique Bernard qui se réjouit de pouvoir apporter son expertise à de jeunes talents et d’apprendre d’eux. « Nous allons profiter de nos expériences respectives et cela promet d’être intéressant. J’ai vu fonctionner Antoine, Gautier et Robin ces quatre dernières années en Diam24 et Robin, avec son équipage, a même fini devant nous sur le Tour l’été dernier (3e VS 6e, ndlr). Je sais qu’ils sont capables de faire de belles choses », assure le navigateur qui saura, à coup sûr mettre à profit sa culture de la gagne en encadrant le jeune équipage, et lui donner ce petit truc « en plus » pour lui permettre d’atteindre son objectif de performance, ce dont ne doute d’ailleurs pas Robin Follin, évidemment ravi de l’opportunité qui s’offre à lui au sein de l’équipe Cheminées Poujoulat.

Des ambitions fortes

« Bernard est quelqu’un d’hyper dynamique, avec un passif énorme. C’est aussi une personne très simple, avec qui on peut facilement échanger. Aujourd’hui, il a choisi de nous passer le flambeau et c’est une super opportunité pour nous de faire partie de ce projet. Nous sommes hyper contents et nous allons y aller à fond. Antoine, Gautier et moi, nous nous connaissons bien et sur le papier, il n’y a aucune raison que ça ne fonctionne pas », détaille le jeune licencié du CN Sainte-Maxime, qui, pour mémoire, a terminé 3e du classement général et premier jeune du Tour 2018, aux côtés de Sandro Lacan, Jules Bidegaray et Pierre Quiroga, et qui espère logiquement faire encore mieux. « On a les armes pour faire quelque-chose de beau », souligne le régatier au palmarès éloquent, avec notamment six titres de champion du Monde de SB20 (dont un toutes catégories en 2015), une flopée de titre nationaux et européens en match racing ou encore une 5e place à la Red Bull Youth America’s Cup en 2017. Bref, on l’aura compris, ce ne sont ni la motivation, ni la détermination et encore moins le talent qui vont faire défaut à ce nouvel équipage, que ce soit lors des épreuves d’avant-saison qui s’ouvriront dès le mois de février avec le Sailing Arabia the Tour, ou lors du Tour Voile. Un Tour Voile qui sera forcément l’objectif majeur de la saison à venir, d’autant que l’entreprise Cheminées Poujoulat sera particulièrement présente sur l’évènement. « Convaincus par l’intérêt sportif et l’engouement populaire du Tour Voile, nous avons, en effet, choisi de renforcer notre engagement auprès de l’organisateur ASO en devenant partenaire officiel de l’évènement pour les trois prochaines éditions. Ce nouveau partenariat va se traduire par une meilleure visibilité de la marque avec un flocage sur les voiles d’avant de l’ensemble de la flotte de Diam24 et les supports de communication de l’événement. C’est également une opportunité pour la marque de développer ses hospitalités en y associant nos collaborateurs et nos partenaires (clients et fournisseurs) », explique-t-on chez Cheminées Poujoulat, le leader Européen des systèmes d’évacuation de fumée qui a définitivement le vent en poupe.

Crédit Photo : JM. Liot
Tags sur NauticNews : Bernard Stamm, Diam24
– CP –

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

5 − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.