NauticNews Logo

Transat AG2R LA MONDIALE : prologue annulé

C’est à 11h30 ce matin que le directeur de course de la Transat AG2R LA MONDIALE, Gilles Chiorri a réuni l’ensemble des skippers pour leur annoncer l’annulation du prologue initialement prévu à 14h aujourd’hui.

La météo prévoyait depuis plusieurs jours le passage d’un front actif sur la Bretagne, des prévisions confirmées ce matin. Le vent devrait souffler au 185° pour 28 à 32 nœuds avec des rafales à 45 nœuds à 14h atteignant jusqu’à 55 nœuds à 17h selon Météo Consult, partenaire de la course. Ce fort coup de vent ne permet pas d’assurer cette régate d’exhibition dans les conditions de sécurité nécessaires. « Compte tenu de la cohérence des prévisions météo depuis 48 heures fournies par Météo Consult et de nos relevés de ce matin sur le plan d’eau, nous sommes calés sur ce qui est prévu. Le passage du front qui doit avoir lieu vers les 15 heures doit générer des rafales à 45 nœuds. Nous préférons donc ne pas organiser le prologue cet après-midi » a annoncé Gilles Chiorri aux coureurs. Une décision saluée unanimement par les skippers qui ne souhaitent prendre aucun risque matériel pour leurs bateaux avant de s’élancer dimanche 3 avril à 13h pour Saint-Barthélemy. En revanche, ils participeront vendredi prochain à un PRO-AM.

Ils ont dit :

Alexis Loison, co-skipper de Cercle Vert :

« Je pense que c’est une bonne décision car les conditions ne sont vraiment pas propices à la navigation. Personne n’aurait pris de plaisir, que ce soit les marins ou les spectateurs. Le terrain de jeu n’est pas praticable ! »

Xavier Macaire, co-skipper de Bretagne – CMB Performance :

« Les conditions ne sont vraiment pas terribles. Ce n’est pas très sérieux. Ce sera dommage d’éliminer un ou deux bateaux sur un prologue. Et pour les spectateurs, ce ne sont pas les bonnes conditions pour venir voir le spectacle. »

Erwan Tabarly, co-skipper de Gedimat :

« L’idée c’était aussi que les spectateurs puissent profiter du prologue. Mais là, il y a trop de mer. Ce sont des conditions casse-bateau, ce ne sont pas des conditions dans lesquelles on veut naviguer une semaine avant le départ. C’est plus sage de rester au port. »

Tags sur NauticNews : Transat AG2R – La Mondiale, Transat AG2R

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 − 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.