NauticNews Logo

Portrait Dominique Demachy

tran_sa00135.JPG

08/2007 –

La passion en toute liberté.

Arrivé le 21 novembre 2006 à Pointe à Pitre, pour le compte de la Route du Rhum, Dominique Demachy, le skipper de Gifi, était présent au Salon Nautique de Paris 2006. Le 1er décembre, Nauticnews a rencontré le Villeneuvois au joli palmarès.

Vous venez de finir votre première Route du Rhum ?

En effet. J’ai fini 6ème en Multicoque Classe 2. Il m’a fallu 23 jours, 2 heures et 21 minutes pour rallier Pointe à Pitre sur Gifi. Ce catamaran de 50 pieds est mon second bateau. Comme le premier, il a été réalisé par Tournier Marine sur les plans d’Erik Lerouge.

Quels sont vos projets ?

Je repars en début d’année en Asie, car depuis 1985, je travaille chez Gifi. Ce qui m’a permis de toujours financer personnellement mes bateaux. En ce qui concerne les courses, je vais faire construire un 50 pieds afin de participer à la Transat Anglaise de 2008. Bien sûr, j’aurais pu changer de sponsor pour y parvenir mais je tiens à ma liberté et mon indépendance. Et surtout, je ne veux pas quitter mon boulot.

Vous n’arrêtez donc jamais ?

C’est vrai, je n’arrête pas de bosser. J’enchaîne les événements. Je viens juste de finir la Route du Rhum et je retourne en Asie bosser. En passant bien entendu par le Salon Nautique et le stand de Philippe Tournier. Mon prochain bateau aura pour bases le nouveau Freydis Classe 50’ Open. Les principales modifications seront de l’alléger (4,5 Tonnes au lieu de 7,5) et de l’élargir (10,4 Mètres au lieu de 7,8). Tout ceci afin de se rapprocher des caractéristiques des trimarans. Car personne n’a encore prouvé que les trimarans aillent forcément plus vite.

Pourquoi Tournier Marine ?

J’ai rencontré Philippe en 1991 lorsque j’ai voulu me faire construire un gros cata. Son chantier produit peu de bateaux, mais tous de qualité. Marins et performants. La preuve, personne n’a encore conçu de catamaran de 50 pieds aussi fiable et rapide. Tourner Marine réalise des bateaux à la carte, avec 6 couchages possibles, un espace de vie. Ce sont des bateaux taillés pour la course et la croisière, la croisière rapide exactement. C’est pourquoi mon 3ème voilier sortira de ce chantier.

Vous êtes donc quelqu’un de fidèle ?

Très. 21 ans que je travaille chez Gifi, et 15 que je collabore avec Tournier Marine. Mais je suis aussi fidèle à mes convictions. A bord, il y a toujours 4 bouteilles de Champagne pour l’arrivée. Je veux que la course soit synonyme de plaisir et de fête. Cela doit être rapide, certes, mais convivial aussi. C’est d’ailleurs peut être pour cela que j’ai fini toutes mes courses. Mais avant tout, je veux rester libre. Libre de faire ce que je veux. Et avec mon bateau à moi.

Plus d’informations : www.demachy.fr et www.tourniermarine.com

– NG –

TRANSAT_JV_063.jpg

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

11 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.