NauticNews

Création des Louis Vuitton World Series

LVPS_SailOff_Kchallenge_Origin.jpg

09/2009 –

Les meilleures équipes de voile professionnelles, regroupées sous l’appellation WSTA [World Sailing Team Association], et Louis Vuitton, acteur essentiel du monde de la voile de haut niveau depuis plus de 25 ans, ont annoncé mercredi 2 septembre la création d’un circuit mondial de régates.

L’association WSTA regroupe les participants de précédentes régates des Louis Vuitton Cup à savoir : K-Challenge (France), BMW Oracle Racing (USA), Emirates Team New Zealand, Mascalzone Latino (Italie)) et accueille de nouveaux venus comme Team Artemis (Suède), Team Synergy (Russie), Team French Spirit (France) et Joe Fly Italia (Italie). D’autres équipes rejoindront l’association dans les semaines qui suivent.

Intitulées les Louis Vuitton World Series, ces régates constituent une première dans le monde de la voile. Elles donnent suite aux Louis Vuitton Pacific Series organisées à Auckland en Nouvelle Zélande, en février dernier [voir notre article]. Le succès mondial de cette compétition exceptionnelle avait convaincu tous les partenaires de cette aventure de créer un nouveau programme de courses, dynamique et ambitieux, basé sur le même concept et format.

10 équipes seront invitées à se battre en duels successifs pendant 15 jours sur deux paires de bateaux identiques, tirés au sort. Ce concept, qui témoigne de la volonté de renouer avec l’esprit originel du duel, a le mérite d’être spectaculaire et simple à comprendre pour les spectateurs.

La WSTA et Louis Vuitton prévoient d’organiser plusieurs régates par an. Nice, Hong Kong, Auckland, Newport et d’autres villes européennes ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt.

Les Louis Vuitton Series sur NauticNews.com

Crédit Photo : Franck Socha

-CP-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatre × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.