NauticNews Logo

SailGP Marseille : Grandiose !

Grandiose. Il n’y a pas d’autre mot pour décrire le spectacle livré par les six équipes de SailGP devant la digue de Marseille, bondée de monde pour cette première journée de Grande Finale. Le vent de sud-est très irrégulier et la montée en puissance de tous les teams ont créé des conditions propices à de nombreux rebondissements et changements de leaders. Si le bilan comptable est conforme ce soir à la hiérarchie de la saison, les régates ont été particulièrement disputées entre les six protagonistes. Côté Français, Billy et ses hommes terminent la journée avec le sourire malgré quelques imperfections. Les regards sont tournés vers l’avenir. Et l’avenir, c’est déjà demain ! Samedi promet d’être mouvementé avec du vent fort et de la pluie au programme.

Les départs ont toujours été un des points forts de l’équipe française. Aujourd’hui, Billy Besson et sa troupe en ont donné parmi les plus beaux exemples. Celui du coup d’envoi de la première manche en particulier, comme si les tricolores voulaient marquer l’ouverture du bal devant leur public. Le bateau à la marinière bleue et blanche passe ainsi la première marque en tête et les deux bords suivants en 2e position, juste derrière les Japonais, avant qu’une manœuvre un peu scabreuse à la porte au vent ne leur fasse perdre leur place.

La journée des frenchies sera un peu à l’image de cette manche inaugurale : de très belles choses (départs, combattivité) et de moins bonnes (manœuvres). Ils sont ce soir 4e, à égalité de points avec les Chinois (5e), derrière les Australiens, les Japonais et des Britanniques très percutants aujourd’hui.

Billy Besson : « Je suis content. On a fait de bons départs, de beaux come back. Les manœuvres sont toujours un peu difficiles mais ça a été un bon exercice pour demain qui sera une journée ventée. On arrive en fin d’année, le niveau de la flotte est monté et tout le monde peut jouer. Demain, on va essayer de soigner davantage les transitions pour rester au contact des premiers. »

Timothé Lapauw : « Le vent était très irrégulier aujourd’hui et il a fallu redoubler d’attention pour tirer les bons bords. Ce qui a été très positif aujourd’hui, ça a été nos départs. Malheureusement, sur la deuxième manche, on se prend une pénalité rapidement qui nous met dans le rouge. Mais on se bat à chaque fois pour revenir au contact, comme lors de la troisième manche où l’on part dernier avant de remonter à la 4e place. »

Classement jour 1 Marseille après 3 manches :
1- Australie, 28 points (2, 1, 2)
2- Japon, 27 points (1, 4, 1)
3- Grande Bretagne, 25 points (3, 2, 3)
4- France, 20 points (4,5,4)
5- Chine, 20 points (5,3,5)
6- Etats Unis, 14 points (DNF, DNS, 6)

Crédit Photo : Bob Martin

Tags sur NauticNews : SailGP
– CP –

Tags (étiquettes) :

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

9 − 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.