NauticNews

Collecte exceptionnelle et gratuite de feux de détresse périmés – région sud

L’éco-organisme APER PYRO organise une nouvelle collecte de feux de détresse périmés des plaisanciers dans les départements des Bouches-du-Rhône, des Alpes-Maritimes et du Var, en partenariat avec la Région Sud, l’Agence de la transition écologique (ADEME), la Direction Interrégionale de la Mer Méditerranée (DIRM), l’Union des Ports de Plaisance Provence-Alpes-Côte d’Azur et Monaco (UPACA) et la Fédération des Industries Nautiques (FIN).

Cette opération exceptionnelle vise à collecter les stocks historiques de feux de détresse périmés détenus par les plaisanciers. Ces derniers sont invités à déposer gratuitement tous leurs feux à main, fumigènes et fusées parachutes dans les 76 magasins d’accastillage participants.

Il s’agit également à travers cette action d’inciter les plaisanciers à adopter les bons gestes de tri. Du fait de leurs composants, les produits de sécurité pyrotechniques sont considérés, une fois périmés, comme dangereux d’un point de vue sanitaire mais également environnemental. Ces produits ont une durée de vie de 3 ans et doivent donc être pris en charge par une filière adéquate et en aucun cas jetés avec les ordures ménagères.

Comptant 147 ports répartis sur ses 1000 kilomètres de côtes, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur est aujourd’hui la première région maritime française, avec une filière nautique particulièrement dynamique. Cette opération affirme la volonté commune de l’ensemble des partenaires de promouvoir des pratiques écoresponsables en matière de loisirs nautiques ainsi qu’une meilleure gestion des déchets à l’échelle individuelle et collective.

Calendrier :

  • BOUCHES-DU-RHÔNE 18 septembre – 3 octobre 2021
  • ALPES-MARITIMES 18 septembre – 3 octobre 2021
  • VAR 25 septembre – 10 octobre 2021

Liste des magasins participants : www.aper-pyro.fr

– CP –

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

16 − 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.