NauticNews Logo

ALL PURPOSE a reconstruit à l’identique les voilures des Pen Duick

Penduick.jpg

07/2010 –

Dans l’esprit de l’Association Eric Tabarly, la voilerie ALL PURPOSE a mené à bien un travail d’envergure pour recréer la garde-robe des voiliers d’Eric Tabarly. Cotre franc aurique de Pen Duick, gréements ketch de Pen Duick II et Pen Duick VI, goélette marconi de Pen Duick III ou encore du sloop marconi de Pen Duick V; ces célèbres voiliers naviguent aujourd’hui avec élégance et vélocité. Ils ont retrouvé leur allure d’autrefois.

Pen DuickUne collaboration dans l’esprit des Pen Duick

Tout a commencé en 1995 avec la rencontre, au cours de la Course de l’Europe, entre Brice Berthier et Gérard Petipas, créateur et président de la course, ancien équiper d’Eric Tabarly et membre fondateur de l’Association Eric Tabarly. Association dont l’une des principales missions consiste à maintenir en condition de navigation les Pen Duick et les faire naviguer. Une amitié qui, au fil des années, s’est consolidée autour des Pen Duick.

En 2004, la voilerie ALL PURPOSE a été sollicitée pour Pen Duick VI. Notre tâche consistait à reconstruire une grosse partie de la garde-robe à l’identique, en respectant les cotes bien évidemment, mais aussi les tissus et les couleurs qu’Eric Tabarly avait choisis pour participer à la première la course autour du monde en équipage en 1973 / 1974.

Quelques années plus tard, en 2007, satisfaits du travail que nous avions produit, c’est pour Pen Duick II que nous avons été contactés. Nous étions fiers de contribuer à restituer à ce bateau l’intégralité de son gréement d’origine et pouvoir lui donner, à nouveau, l’allure et la puissance qui, en 1964, ont permis à Eric Tabarly de remporter la Transat Anglaise, et d’entrer alors dans la légende.

Nous avons ensuite travaillé sur le sloop Pen Duick V, un des bateaux les plus novateurs d’Eric Tabarly ait imaginé et créé. Outre ses ballasts, qui avaient fait grand bruit à l’époque de sa construction, ce bateau possédait un plan de voilure très évolutif. Conçu pour une navigation en solitaire, il offrait la possibilité à un homme seul à bord de passer d’un plan de voilure de 55 m2 au près à 150 m2 au portant. Une révolution pour un monocoque de 10 mètres de long !

En 2009, nous avons commencé à rafraîchir la voilure de Pen Duick, le premier bateau d’Eric Tabarly, un voilier classique dessiné par l’architecte anglais William Fife III. Pour ce cotre franc aurique, construit en 1898, nous avons refait la grand-voile, puis les quatre voiles d’avant. Muni de cette nouvelle garde-robe, il participe à de nombreux rassemblements de voiliers classiques, des figures du Yachting.

Restait Pen Duick III, que nous avons regréé, en grande partie, cette année, « l’étrange goélette noire » qui avait tellement impressionné les Anglais en 1967. Avec sa configuration atypique, deux mâts identiques, elle possédait, elle aussi, un gréement évolutif susceptible de passer d’une petite misaine lattée pour le près à une grande misaine à bordure libre et à wishbone pour les allures portantes. Une voilure de 320 m2 au total, encore une innovation pour l’époque !

Tous les Pen Duick sont désormais dotés de jeux de voiles complets, conformes aux volontés d’Eric Tabarly. Nous avons pour mission aujourd’hui d’en assurer l’entretien courant.

Contribuer à montrer et faire naviguer les Pen Duick

Ces bateaux appartiennent à la légende française de la voile, nous avons la chance de pouvoir contribuer à la perpétrer, c’est pourquoi nous attachons une grande importance à la collaboration que nous avons tissée avec les Pen Duick. Pendant toutes ces années de restauration, notre souci permanent a été de rester conforme aux exigences du cahier des charges qu’Eric Tabarly avait établi pour ses plans de voilures. Comme toutes les autres parties de ses bateaux, les voiles avaient été sérieusement et remarquablement pensées par ce grand marin. Nous avons pris soin de respecter toutes les contraintes qu’il avait imposées. Bien évidemment, nous ne nous serions pas permis de remettre en cause ou modifier quoi que ce soit.

Même si les technologies ont évolué, toutes les voiles que ALL PURPOSE a fabriquées sont aujourd’hui conformes à celles d’origine, matériaux, surfaces de voiles identiques, plans de coupes respectés et couleurs des tissus, beiges, blanc ou orange inchangés. La flotte de 2010 ressemble, à s’y méprendre, à celle d’hier.

Crédit Photo: Gilles Martin-Raget

– CP –

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

vingt − sept =