NauticNews Logo

François Gabart pulvérise le record du tour du monde à la voile en solitaire

François Gabart a réalisé son tour du monde en 42 jours 16 heures 40 minutes 35 secondes, soit 6 jours et 10 heures de mieux que le précédent record détenu par Thomas Coville sur Sodebo Ultim’.

Le marin français de 34 ans, qui tentait le record pour la première fois, a franchi dimanche à 2 h 45 la ligne virtuelle entre l’île d’Ouessant (ouest de la France) et le cap Lizard (sud de l’Angleterre).

« Je viens de couper la ligne d’arrivée, c’est assez fou, c’est assez irréel, je suis un peu abasourdi », a-t-il déclaré par la suite, se disant « fier et heureux d’avoir fait ce joli voyage autour de la planète ».

Il devient ainsi le 4e navigateur de l’histoire de la course au large à battre un record sur un tour du monde en solitaire sans escale. Le premier a été Francis Joyon en 2004 (72 j 22) puis en 2008 (57 j 13 h). En 2005, ce fut la Britannique Ellen MacArthur (71 j 14 h) et enfin Thomas Coville en 2016 (49 j 3 h).

65 km/h de moyenne
Un an après la performance de Coville, considérée comme très difficile à battre, François Gabart s’est élancé à bord de Macif, un maxi-trimaran (30 mètres de long et 21 mètres de large, catégorie Ultim) mis à l’eau à l’été 2015. Le navigateur n’avait alors fait qu’une seule fois le tour du monde, en 2012/2013 avec sa victoire lors du Vendée Globe (en monocoque Imoca).

Thomas Coville
« Ce temps François, il est juste magistral ! Il est aussi tellement dans la lignée de ce que qu’il a réussi à faire depuis trois ou quatre ans. »

« On va parler beaucoup de ce temps, de ce parcours. Tous les gens qui diront : tu avais un meilleur bateau, tu as eu une météo favorable, c’était peut-être vrai. Mais au départ, c’est toi qui l’a tenté, c’est toi qui y es allé, tu l’avais dans tes tripes et ce que tu as fait, c’est magistral ! »

«Cette escalade des records alimente ce que nous essayons de construire ensemble avec le collectif Ultime. Elle justifie d’autant plus qu’avec Sodebo, nous construisons un nouveau bateau et elle nous projette tous vers 2019. »

« Grâce à ce que nous construisons ensemble, nous sommes en train de vivre un moment historique où la course au large n’a jamais été aussi vivante. Je suis tellement enthousiaste de ce que nous avons devant nous, de ce que nous allons pouvoir vivre en course et tous ensemble. Encore un fois, bravo ! »

Crédit Photo : Damien Meyer / AFP

Tags sur NauticNews : François Gabart, Tour du monde en solitaire

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

vingt − deux =