NauticNews Logo

Trophée Pasqui 2006 CR

10/2006 –

Un petit air de printemps

Lors de la seconde édition du Trophée Pasqui, les voiliers classiques ont tiré leurs premiers bords de la saison dans la baie de Villefranche sur Mer. Du 18 au 21 mai 2006 a donc débuté dans les eaux françaises la saison des valses nautiques.

Au printemps, la mer frise encore sous les effets de la brise. Les voiliers classiques, vernis impeccables, voiles neuves ou réparées, sortent de leur fastidieux hivernage. Après quelques mois passés à terre ou sur une bâche, reprendre la mer pour la saison de régates est une délivrance. Des bateaux comme Tuiga et Moonbeam IV qui a effectué de lourds travaux, ont pu ainsi retrouver la lumière. Car la première manche du Trophée Pasqui 2006 a été courue dans des conditions météos idéales. En effet, ce vendredi 19 mai, le premier départ de régates classiques de la saison a eu lieu sous un grand soleil et par vent de force 4. Cela a permis aux spectateurs d’admirer de nouveau Hallowe’en et l’impressionnant Zaca. De plus, cette année, Dennis Conners, quadruple vainqueur de la Coupe de l’America, a décidé de courir les régates méditerranéennes. Le magnifique sloop qu’il possède depuis 2003, Cotton Blossom II, dessiné en 1924 par John Anker, a ainsi été aperçu pour la première fois.

Météo changeante

La première manche a été magnifique. Cotton Blossom II l’a dominée dés le départ. Derrière, Tuiga et Hallowe’en se sont livrés à une somptueuse empoignade. Le parcours les a conduits jusqu’à la Promenade des Anglais, puis au Cap Ferrat avant de se terminer devant le port de Villefranche. Durant toute cette équipée, ils n’ont cessé de rivaliser de vitesse et d’élégance. Grâce à de belles manœuvres, Tuiga a su conserver sa seconde place. La revanche promettait d’être belle. Malheureusement, samedi Thierry Leret, le président de course et l’organisation ont du annuler la régate pour cause de conditions météos peu rassurantes. Cotton Blossom II  a donc signé sa première victoire de la saison, et en classe aurique, Tuiga a de nouveau inscrit son nom à un palmarès.

Villefranche et la mer

La régate de samedi ayant été annulée, les équipages ont pu apprécier le paisible et charmant port de la Darse. D’autant plus que de nombreuses expositions étaient organisées sous les voûtes qui s’enfoncent jusqu’à 40 mètres sous la colline. Ces anciens magasins d’armement des galères abritent désormais des professionnels connus et reconnus. Depuis 5 ans, les autorités de Villefranche œuvrent pour
que l’activité économique liée à la mer ne meure pas. Ainsi, inutilisé depuis 1994, le bassin de radoub a retrouvé une nouvelle jeunesse avec la refonte de Doriana, goélette aurique de 35 mètres de 1930, dont la restauration s’est achevée en 2002. De nombreux autres projets sont en cours. De son côté, le Trophée Pasqui, créé en 2004 par Evénement Voile participe également activement au printemps de Villefranche sur Mer.

Plus d’informations : http://www.evenement-voile.com

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatorze + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.