NauticNews

Transat 6.50 – Olivier Cusin: vendredi à Bahia?

Energies.jpg

10/2007 –

22/10/2007

A 7 nœuds de moyenne sur la route directe, le skipper Energies Autour du Monde pointe ce lundi matin en 15e position. Depuis trois jours qu’il est enfin libéré du pot au noir, Olivier ne cesse de remonter au classement. A ce rythme, le prototype Energies Autour du Monde pourrait pointer son étrave d’ici quatre jours à Bahia.
Depuis vendredi matin, les alizés soufflent enfin dans les voiles du 6,50 Energies Autour du Monde. Le vent reste modéré mais il est régulier, permettant aux skippers d’allonger sensiblement la foulée sur la route directe. Cette brise devrait d’ailleurs se renforcer dans les heures à venir.

La tête en bas

Moment magique, instant rare, grande première pour Olivier : dans la nuit de samedi à dimanche, il a franchi la ligne mythique de l’équateur. Le rituel veut que le marin qui se jette pour la première fois dans l’hémisphère Sud fasse une offrande à Neptune. L’amie d’Olivier avait concocté pour cela un cocktail à base de gingembre, citron, miel, associé à une larme d’eau de vie…

Le développement durable au cœur de l’Atlantique

Le prochain passage marquant pour le skipper Energies Autour du Monde est pour aujourd’hui : Olivier va doubler l’archipel brésilien Fernando do Noronha, 21 îles dont une seule est habitée (2 000 personnes environ).

Les eaux riches de ces îles abritent aujourd’hui un parc national marin où s’épanouit une population exceptionnelle de dauphins mais aussi de thons, requins, tortues. On peut également y admirer la plus grande concentration d’oiseaux marins tropicaux de l’Atlantique Ouest. Si Olivier en avait le loisir, il pourrait, avec son voilier équipé à 100 % de sources d’énergies propres*, faire escale dans ces îles où le tourisme est développé de façon durable.

Mais l’objectif du skipper Energies Autour du Monde est d’arriver au plus vite à Salvador de Bahia, situé à quelques 670 milles de là. Objectif qu’il pourrait atteindre dans la journée de vendredi (26/10/2007).

2 400 milles sans une goutte de gas oil

Depuis plus de deux semaines, Olivier sollicite quotidiennement la pile à combustible Cervin EnR. Associée à ses panneaux solaires, elle alimente les instruments de navigation, le pilote automatique, etc. Jamais encore un marin en course n’avait parié à 100 % sur les énergies renouvelables pendant si longtemps. Or jusqu’ici, rien n’indique qu’Olivier rencontre le moindre problème d’énergie. Nous en saurons plus bientôt, mais le pari engagé par Cervin EnR montre d’ores et déjà son bien fondé.

Classement du 22 octobre à 6h00

  1. le Blevec Yves Actual à 331.76 milles de l’arrivée
  2. Deshayes Ronan Pco technologies à 122.44 milles du premier
  3. Despres Fabien Soitec à 157.38 milles du premier
  4. Hardy Adrien Brossard à 218.86 milles du premier
  5. Salabert François Areas assurances à 240.93 milles du premier

15. Cusin Olivier Energies Autour du Monde à 396.82 milles du premier

Plus d’informations: article précédent

ainsi que http://energiesautourdumonde.fr et www.cervin-enr.com

– CP –

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

neuf − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.