NauticNews

Itama 55: L’élégance porte un nom

Itama_55.jpg

06/2008 –

Constructeur
Le chantier Itama étant depuis peu dans le giron du groupe italien Ferretti (lire notre article), certaines de ses unités sont donc passées entre les mains des designers Ferretti pour renouveler l’image de la marque. En revanche, pour cette Itama 55, le style et l’esprit qui règnent sur la marque de prestige ont été totalement conservés.

Pont
L’Itama 55 est, pour simplifier les adjectifs, élégant. Sa ligne somptueuse avec un pont avant très long et dans son prolongement un pare-brise fumé effilé est remarquable. Rien ne vient entacher la finesse de la silhouette, à se demander comment accéder au grand bain de soleil avant. Sur l’arrière, l’imposante plate-forme en teck montée sur vérins hydrauliques permet de mettre à l’eau une annexe sans grands efforts. Un grand bain de soleil décalé sur tribord offre un passage pour accéder au très beau cockpit. Le centre de ce dernier accueille un salon de pont extérieur faisant face à une petite cuisine d’appoint. Bien calé derrière le pare-brise, le poste de pilotage se compose de deux banquettes de part et d’autre de l’unité, mais surtout bénéficie d’un tableau de bord magnifique mêlant style futuriste et retro, avec un très beau volant à trois branches.

Intérieur
Si l’on parle tant de la beauté extérieure, l’habitacle n’est pas à négliger pour autant. Itama mélange avec réussite les boiseries claires et foncées en passant par des touches de chrome et d’inox le tout dans un style intérieur contemporain. De plus avec sa finition irréprochable, l’Itama 55 propose un univers sobre mais efficace. En ce qui concerne l’aménagement, cette vedette propose la cabine propriétaire à sa pointe. Au centre, logées de part et d’autre de la descente, on trouve les cabines invitées, avec sur tribord un couchage double et sur bâbord deux lits jumeaux. Chaque cabine bénéficie de sa propre salle d’eau privative. Enfin, la cuisine très bien équipée et joliment dessinée, et le grand salon, occupent l’espace entre les cabines.

Motorisation
Pour propulser les 19 mètres de cette unité et surtout ses 25 tonnes, Itama a opté pour une bimotorisation développant chacune 1 100 ch. Ainsi, les 2 x 1 100 ch Man permettent à l’Itama 55 d’atteindre une vitesse de pointe qui d’après le constructeur accroche les 40 noeuds.

Fiche Technique NauticNews de l’Itama 55

Plus d’informations: www.itama.it

– BE –

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 + 7 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.