NauticNews Logo

Wally Nano : Un 36 pieds à Monaco

Wallynano_profile___ph._Gilles_Martin_Raget.jpg

09/2008 –

WALLY REVISE SES CLASSIQUES.

Lancé le 23 juillet 2008 à Antalya en Turquie, le 1er Wally Nano a rejoint le cap d’Ail au cours de l’été. Et c’est à Cannes que le public a pu découvrir Biancaneve (Blanche Neige en italien). Coque rose pastel avec un filet noir au ras de l’eau, le petit dernier de la firme monégasque est magnifique. L’étrave, d’où jaillit un beaupré en carbone, est droite, et la voûte arrière très marquée. Ce qui donne un charme envoûteur. D’autant que le pont en teck est parfaitement raccordé au léger rouf avec à l’intérieur du cockpit et des pavois des rappels rose pastel. Durant le Festival International de la Plaisance NauticNews a ainsi pu se rendre à bord et rêver un peu. Car prendre place dans le cockpit de ce Day Sailor est un instant magique. Les lignes classiques permettent de ne pas avoir de problème de jupe, et du fait de la voûte marquée, la barre se trouve  aux environs du 1er quart du voilier. Ce long espace ponté constitue un magnifique bain de soleil.

La main sur la barre.

Assis à la barre, on dispose de toutes les informations de navigation. Encastré dans le pont, sous les pieds du barreur, se trouve un compas de route. Et, sur le mât, se sont 2 boitiers électroniques qui renseignent sur la vitesse, le vent et la profondeur. Comme le Wally Nano a été conçu pour être manœuvrable par une personne seule, dans le dos du barreur se trouvent des boutons de contrôles des écoutes. Grâce au système « Magic Trim » développé avec Carboni depuis 1998, la Grand Voile et le Génois, des North Sails Full Carbon 3DL, sont réglables hydrauliquement.  Aucune écoute ni drisse ne sont visibles. Le pont et le cockpit sont totalement dégagés. Quant à l’intérieur fonctionnel, il est constitué de 2 bancs, d’un toilette et d’une petite cabine avant.

Coupe Nano à Monaco ?

L’architecte naval hollandais Andre Hoek et Luca Bassani, le directeur de Wally, ont conçu un 36 pieds aux lignes classiques et au look rétro. Inspiré de l’énorme projet Pilgrim, un super yacht rétro de 200 pieds, le Nano est une véritable réussite esthétique. Il va être produit au rythme d’un par mois. En 2009, la flotte devrait se monter à 7 unités, ce qui permettra d’organiser un rassemblement. La firme monégasque souhaite ainsi créer une nouvelle monotypie qui prendrait part aux régates les plus célèbres. Et nul doute qu’elle y parviendra.

Fiche Technique NauticNews.com du Wally Nano.

Crédit Photo : Gilles Martin-Raguet

Pus d’informations : Site du Wally Nano.

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

onze + vingt =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.