NauticNews

Volvo Ocean Race 2008/2009 – Départ

VolvoOceanRace2008 - depart.jpg

10/2008 –

C’EST PARTI POUR UN TOUR.

Les concurrents de la Volvo Ocean Race 2008 se sont élancés samedi 11 octobre d’Alicante. Après 2 manches courues la semaine passée dans la baie espagnole, les 8 voiliers se sont dirigés vers la ville du Cap en Afrique du Sud. Dans des conditions musclées, plus de 20 nœuds de vent avec beaucoup de houle, les 88 marins ont entamé un tour du monde avec escales. Ils parcourront  plus de 37 000 milles nautiques pour une arrivée prévue aux alentours du 27 juin 2009 à Saint Pétersbourg.

Une course historique.

Désormais couru tous les 3 ans, ce tour du monde avec escales, anciennement appelé Whitbread, a été créé en 1973. Lors de la 1ère édition, Eric Tabarly s’est engagé avec Pen Duick VI. Il a réitéré en 1993 sur le Maxi La Poste, avec à son bord Sidney Gavignet, vainqueur de l’édition 2005. Ce dernier repart avec une nouvelle équipe dans cette épreuve difficile qu’il décrit comme l’un des 3 sommets de la course à voile. « Pour nous, marins et public français, il y a trois gros événements de voile : l’America’s Cup, le Vendée Globe et la Volvo Ocean Race », a-t-il précisé. Et avec cette année, des régates dans les villes étapes, le spectacle sera aussi au rendez-vous pour le public qui pourra assister à de belles joutes côtières, comme cela a été le cas à Alicante.

Un programme chargé.

Après avoir passé le détroit de Gibraltar, les 8 voiliers ont attaqué la descente de l’Océan Atlantique vers l’Afrique du Sud. Ils s’élanceront ensuite vers l’Asie, avec des escales à Cochin, Singapour et Qingdao. Le port des derniers Jeux Olympiques sera le théâtre de la 3ème série de régates côtières. Puis les concurrents effectueront la plus longue étape du parcours jusqu’à Rio, 12 300 milles, avant de remonter vers Boston. Enfin, le 16 mai 2009, les marins reviendront vers l’Europe, via Galway. Ils atteindront la Suède et la Russie fin juin. Cette course leur aura fait visiter 10 pays sur 4 continents, et naviguer sur 11 mers et océans.

Des bateaux et des hommes.

Pour affronter les conditions variées du parcours, les voiliers de ce tour du monde avec escales, sont issus d’une jauge à restriction. Les VO Open 70 sont en carbone haut module (coque et pont), d’un poids total entre 13,86 et 14 Tonnes, avec des quilles pendulaires, 2 dérives, 2 safrans et des mâts carbone de 31,5 mètres. La longueur hors tout est de 21,5 mètres et la voilure portée de 315 m² au près. Ces voiliers sont dotés d’une puissance impressionnante, avec des vitesses de pointe avoisinant les 30 nœuds. Pour les mener, 10 marins sont à bord. Le skipper et le navigateur chapeautent 2 équipes dirigées par un chef de quart. Un 11ème homme est chargé de la prise d’images. Cet équipier média ne participe ni à la marche du bateau, ni aux manœuvres. Une autre nouveauté fait son apparition, c’est le Mode Furtif. Durant 12 heures, les équipes pourront disparaître des classements afin de masquer une option tactique. Dans ces conditions, l’édition 2008, que suivra de près NauticNews.com, promet d’être passionnante et spectaculaire.

Informations et Résultats : www.volvooceanrace.org

Crédit Photo : Rick Tomlinson/Volvo Ocean Race

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

huit − 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.