NauticNews Logo

Vendée Globe 2008 : L’Indien en Furie et Desjoyeaux en Grâce

VG08_Foncia_leader.jpg

12/2008 –

Depuis trois jours, les dépressions se succèdent presque toutes les 24 heures n’offrant que peu de répit entre deux coups de vent. Et mardi 16 décembre 2008, l’Océan Indien a encore fait des siennes. Alors que de nombreux navigateurs sont victimes d’avaries, Michel Desjoyeaux est devenu le 26ème leader du Vendée Globe. A bord de Foncia, il a parcouru 466,6 milles en 24 heures entre lundi et mardi. Au classement de 11 heures, il est apparu pour la première fois en tête suite au démâtage d’Ecover. Mike Golding n’aura pas mené la flotte bien longtemps avant que son mât ne cède. Il est le 5ème à vivre cette terrible mésaventure. De son côté, Jean-Pierre Dick ne cesse de rétrograder. Victime d’un OFNI, Paprec-Virbac 2 fait route sous gréement réduit avec un safran tribord inutilisable. Le skipper va tenter de trouver des eaux plus calmes afin de réparer. « Ca ne va pas être facile, a-t-il déclaré lors d’une vacation exceptionnelle. Mais la précédente édition du Vendée Globe, j’avais réparé des choses qui me semblaient irréparables, alors pas question de jeter l’éponge ! »

Un océan et des écarts.

Jean-Pierre Dick, l’ancien leader, s’apprête à vivre des heures difficiles alors que le nouveau va bientôt passer dans le sud du Cap Leeuwin. Parti avec 40 heures de retard des Sables d’Olonne, Michel Desjoyeaux a encore un peu plus creusé l’écart au classement de 16 heures. Plus rapide entre 2 flux GPS, le Skipper de Foncia maintient la pression et a fait exploser l’ancien groupe des 10. Seuls Roland Jourdain, Sébastien Josse et Jean Le Cam parviennent à suivre la cadence. Ce dernier, en retard de 62 milles, n’a cependant pas perdu de terrain durant les dernières 24 heures. Derrière, Armel Le Cléac’h, Vincent Riou, Marc Guillemot et Yann Eliès pointent à plus de 250 milles alors que la 10ème, Samantha Davies est à 900 milles. Et après 37 jours de course, l’Océan Indien a pour l’instant épargné seulement 19 marins. Car outre Mike Golding, la direction a enregistré ces dernières heures les abandons de Jean-Baptiste Dejeanty, de Bernard Stamm et de Dominique Wavre victimes eux-aussi, d’un Indien bien belliqueux.

Plus d’informations : Site du Vendée Globe.

Crédit Photo : Yvan Zedda / Team FONCIA

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

18 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.