NauticNews

Allures Yachting 51 au Nautic 2008 – Visite

Allures 51.jpg

01/2009 –

LE VOILIER A DEUX TEMPS

Allures Yachting, concepteur de voiliers de grande croisière en aluminium, a présenté au Nautic de Paris un 51 pieds séduisant. Le nouvel amiral de la gamme a bénéficié de l’expérience acquise avec le 40 et le 44. Ainsi, en travaillant avec ses clients et des marins confirmés, le chantier cherbourgeois a pu définir un cahier des charges très précis. Celui-ci a été articulé autour de 2 axes fondamentaux que sont la Navigation et la Vie à bord. Côté Navigation, ce voilier est facilement manœuvrable grâce à des plans de pont et de voilure simplifiés. Il dispose d’une dérive profonde (3m10) et profilée qui le rend aussi performant qu’un quillard. Pour la Vie à bord, le cabinet Franck Darnet Design a imaginé des intérieurs à la fois marins, fonctionnels et confortables. Ainsi, quelques soient les conditions, l’Allures 51 se veut être un bateau de voyage sûr et agréable, comme a pu le constater Nauticnews.com au Nautic.

Le temps de la Navigation.

Les architectes Berret et Racoupeau ont pensé l’Allures 51 comme un grand yacht de voyage. La coque est en aluminium, afin de garantir une sécurité maximale grâce à sa résistance aux chocs et aux déchirements. Quant aux superstructures, le choix s’est porté sur le composite afin de gagner du poids dans les hauts et d’augmenter la hauteur sous barrot. La stabilité de cette carène puissante est assurée par les 2 safrans, qui en plus permettent d’être manœuvrant avec la quille relevée et facilitent l’échouage. Sur le pont aussi le concept de l’Allures 51 prend tout son sens. Toutes les manœuvres reviennent dans le cockpit, même les prises de ris. La Grand Voile Full-Batten, la trinquette et le génois à faible recouvrement se règlent des 2 postes de barre qui sont surplombés par un arceau accueillant l’éolienne. La table de cockpit est de belle facture, et la forme évasée des banquettes rend la circulation facile vers la descente.

Le temps de la vie à bord.

Lorsque l’on descend à l’intérieur de l’Allures 51, on arrive sur un 1er niveau. A Bâbord a été placée la Salle de Bains arrière, tandis qu’à Tribord se trouve une spacieuse table à carte panoramique. Disposant de 3 banquettes, ce petit salon possède 2 équipets bibliothèque ainsi que tous les appareils de navigations et de mesures. Servi par les meubles en Merisier US, les vaigrages recouverts de Skaï blanc et les planchers couleur chocolat, ce 1er niveau fait office d’entrée accueillante. Vers l’avant, 2 accès permettent de descendre vers le spacieux carré, directement à Tribord ou en passant par la cuisine qui occupe le flanc Bâbord. Elle est équipée en standard, en plus de tous les appareils classiques, d’un réfrigérateur 2 tiroirs de 144 litres et d’un conservateur 1 tiroir de 75 litres. Sa disposition lui permet de parfaitement s’intégrer dans cette grande salle à manger lumineuse. Puis vers l’avant se trouve une grande cabine propriétaire. Le lit de celle-ci est placé contre la cloison Tribord, et dans l’espace créé à Bâbord, le Designer a inséré une grande penderie ainsi qu’un bureau de travail.

La musique du voyage.

L’avant de la cabine propriétaire de l’Allures 51 est occupé par une belle salle de bains avec son meuble avec vasque et mitigeur, sa douche circulaire et son WC manuel. Elle donne sur la très profonde soute à voile à laquelle on accède depuis le pont. L’Allures 51 étant avant tout un bateau de voyage, son arrière a été optimisé pour répondre à cette fonction. Dans la version visitée, 2 cabines arrière entourent la descente qui se soulève électriquement. Mais le futur propriétaire peut choisir, à Bâbord, de faire installer un atelier afin de prolonger le grand espace technique qui se trouve sous le cockpit et qui peut recevoir un groupe électrogène et un dessalinisateur. Equipés de grands réservoirs d’eau et de gasoil, 750 litres chacun, l’Allures 51 se veut aussi autonome. Ainsi avec sa manœuvrabilité facilitée, sa carène sûre, et ses aménagements astucieux et fonctionnels, ce voilier répond parfaitement au cahier des charges du chantier. Il décline avec talent les deux temps du voyage, ce qui devrait ravir les amateurs de croisières harmonieuses.

Fiche Technique sur NauticNews.com de l’Allures 51

Tags sur NauticNews.com : Allures YachtingVoilier de VoyageBerret et Racoupeau Franck Darnet

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

douze − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.