NauticNews Logo

Volvo Ocean Race: Les fruits de la Mousson

Telefonica Blue_Leg4_mousson.jpg

01/2009 –

Lundi 26 janvier, au classement de 8 heures, Telefonica Blue est en tête de la 4ème manche de la Volvo Ocean Race. Il est le seul à être sorti indemne de la terrible tempête qui a frappé les concurrents entre Les Philippines et Taïwan ce week-end. Partis de Singapour pour Qingdao [voir notre article], les 7 voiliers ont connu des fortunes et surtout des infortunes diverses. Puma, Telefonica Blue et Telefonica Black se partageaient le leadership lorsque dans la nuit de vendredi à samedi, la tempête a atteint son paroxysme. Dans des rafales à 50 nœuds et des creux dépassant les 12 mètres, la bôme de l’Américain s’est brisée en 2 parties. Il a du s’arrêter durant plusieurs heures pour réparer. Quand il a repris sa course, il comptait plus de 200 milles de retard sur Telefonica Blue, seul en tête. Car à peine engagés dans un détroit de Luzon où les éléments se sont déchaînés, Telefonica Black a du rebrousser chemin. Les Espagnols ont entendu un craquement suspect au niveau de la coque et remarqué une fissure à la jonction coque-pont. Quelques heures plus tard, ils ont annoncé leur abandon.

Ca casse à l’arrière aussi

Après ce week-end mouvementé, Telefonica Blue mène la manche avec 64 milles d’avance sur Ericsson 3 et 68 sur Ericsson 4. Les 2 voiliers suédois ont préféré longtemps louvoyer à l’abri le long des côtes avant de faire route vers Taïwan. Quant à Delta Lloyd et Green Dragon, ils se sont arrêtés samedi. Ayant subi d’importants dommages, ils se sont mis au mouillage dans la baie de Salomaque, au nord de Luzon et ont demandé une suspension de leur course afin de pouvoir bénéficier d’une assistance. Les 2 concurrents, ayant fait des arrêts de plus de 12 heures, ont eu le droit de repartir sitôt les réparations effectuées. Au pointage de 8 heures, ce lundi, ils accusent un retard de respectivement 236 et 285 milles. Ils sont à plus de 900 milles de Qingdao, où la météo prévoit encore de bien mauvaises conditions.

Plus d’informations : Site de la Volvo Ocean Race

Crédit Photo : G. Olivo/Telefonica Blue/Volvo Ocean Race

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

huit + 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.