NauticNews

Nouveau Grand Banks 53 Aleutian RP : un cru exceptionnel

Grand_Banks_53_Aleutian_RP.jpgLe chantier américain Grand Banks se prépare au lancement, en mai, du Grand Banks 53 Aleutian RP (Rised Pilothouse). Ce plus petit des yachts à moteur dans la série Aleutian offre une excellente visibilité depuis le poste de pilotage surélevé, une très belle hauteur sous barrots et une autonomie hors du commun dans sa catégorie. Grâce à un rapport qualité-prix agressif, la gamme Aleutian bénéficie d’une croissance exponentielle en Méditerranée. A quelques mois avant la mise à l’eau du premier Grand Banks 53 Aleutian RP, vendu à un propriétaire français, cinq autres unités sont commandées.

Conçu par le bureau de design « Grand Banks Yachts » basé à Seattle, construit à Johor Baru, en Malaisie, testé à l’université de Michigan aux Etats-Unis, le Grand Banks 53 Aleutian RP est un bateau qui passe partout. Destiné à la navigation familiale ou entre amis,  il devait être capable de s’adapter aux envies et impératifs du moment. C’est pourquoi, la chef de projet, Toni Profitt, également directrice de design intérieur chez Grand Banks, s’est focalisée sur l’autonomie. Le réservoir de carburant de 3785 litres et le réservoir d’eau douce de 1136 litres permettent de changer à sa guise le programme de croisière. Chez Passepartout Yachting (revendeur officiel Grand Banks en France) le 53 Aleutian RP sera proposé avec deux Cummins de 600 CV ou deux Caterpillars de 705 CV. La consommation estimée par le revendeur mandolocien est bien en deçà de l’offre actuelle : 11 litres/heure à 2600 tours/minute à 16 nœuds (vitesse de croisière).

Bien sous tous les rapports

Le Grand Banks 53 Aleutian RP n’est pas un bateau « fashion », mais un bon investissement pour navigateurs aguerris. Le design extérieur est fonctionnel et robuste, inspiré des bateaux de pêche traditionnels en Amérique du Nord. La  carène à semi-déplacement se dote, pour la première fois dans l’histoire des Aleutian, d’un pont à la portugaise, pour offrir une visibilité maximale. Le bateau est très bien équipé : téléviseur de 32 pouces, système audio Bose, air conditionné, cuisine encastrable haut de gamme Gaggenahu… L’intérieur est cosy et bénéficie d’un vrai cachet grâce à l’utilisation du teck naturel de Birmanie et des étoffes de qualité supérieure. D’une longueur de 16,35 m, le Grand Banks 53 Aleutian RP affiche une largeur exceptionnelle de 5,41m. Il est proposé avec deux ou trois cabines et un espace utilitaire, où l’on pourra installer dressing, buanderie, espace de stockage, cabine d’équipage, chambre d’enfants, bureau… Le propriétaire est logé au milieu et dispose d’un accès indépendant depuis le salon. Les aires de repos sont tout aussi complètes. Du « pilot house » au pont principal, elles feront le bonheur de tout plaisancier qui se respecte. Le vaste salon est classique, mais versatile et fonctionnel. Il accueille le deuxième poste de pilotage, la cuisine à tribord, un coin repas à bâbord et un grand carré, une marche plus bas, composé de deux canapés d’angle quatre places et d’une table basse. Soucieux des standards haut de gamme, le chantier Grand Banks a tout particulièrement soigné l’ambiance : les hublots sont larges et les éclairages variés (spots et liseuses) pour être à l’aise à tout moment de la journée. Par ailleurs, la porte coulissante de la salle de bains dans la cabine propriétaire est pourvue d’un hublot pour laisser pénétrer la lumière naturelle. L’arrière accueille un petit tender pour pouvoir mouiller au large. Pour autant, le prix du Grand Banks 53 Aleutian RP, soit 1,2 M euros, est avantageux vu la finition et l’équipement supérieurs.

Valeur sûre

Tout aussi atteint par la crise que le reste des professionnels, le chantier Grand Banks continue à faire un chiffre d’affaires enviable. Cela est sans doute dû à une réputation infaillible, mais surtout à l’adaptation permanente aux fluctuations du marché, comme cette récente entrée en bourse de Singapour, jusqu’alors très bénéfique. Celui qui tient les manettes depuis le début de l’épopée, c’est Robert William Livingston. Homme de valeurs, travailleur acharné, il a su s’entourer de partenaires de confiance. La délocalisation du chantier en Asie du Sud-Est (d’abord à Singapour puis également en Malaisie) fut mûrement réfléchie et couronnée de succès. Grand Banks est capable de produire une grande quantité de bateaux de série pour un prix concurrentiel et avec une qualité exemplaire. La preuve ? La côte des Grand Banks ne faiblit pas. Les trois séries proposées par le chantier (Heritage, Eastbay et Aleutian) sont faites pour durer. D’ailleurs, la marque fait école en Asie du Sud-Est et accueille depuis quelques années un atelier d’apprentis. La qualité de la production est reconnue par les autorités dirigeantes de Singapour et Malaisie au travers des nominations et des prix attribués d’année en année. Tout récemment, Robert William Livingston a passé les commandes à son fils, Robert William Livingston II, le petit prince qui a tout d’un grand… Autant vous conseiller de voir le Grand Banks 53 Aleutian RP au Festival de la Plaisance de Cannes et au salon nautique de Gènes, si vous n’avez pas pu visiter le stand de Grand Banks au salon nautique de Miami, où les Grand Banks 59 Aleutian RP, Grand Banks 41 Heritage EU et le Grand Banks 39 Eastbay SX étaient exposés.

Fiche technique NauticNews.com du Grand Banks 53 Aleutian RP

La gamme Grand Banks sur NauticNews.com

Tags sur NauticNews.com : Grand BanksFestival de la Plaisance de Cannessalon nautique de Miami

Crédits Photo : Grand Banks

-KL-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

quatorze + 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.