NauticNews

ES117 : Elie Saab dévoile son premier mega-yacht

Elie_Saab_117.jpg

03/2010

Créer les yachts, c’est tendance chez les couturiers. Après le WHY conçu en collaboration avec Hermès, le Genty Eagle rafraîchi par Thierry Mugler ou encore le Nantucket by Lancel, le couturier parisien Elie Saab se lance à son tour dans l’aventure. ES117, le premier de ses trois projets de mega-yachts, était dévoilé au salon nautique international d’Abu Dhabi le 25 février dernier.

L’ES117, un mega-yacht de 117 mètres, créé en collaboration avec Weyves Couture et Oceanco, s’inspire quelque peu des voiliers. Il pointe une impressionnante carène profilée qui soutient une haute superstructure en aluminium à trois ponts. Sa coque argent/gris métallisé en acier est assez représentative de la griffe du couturier. Aussi minimaliste que raffinée, elle regroupe les détails essentiels pour un vaisseau de cette catégorie. Il en résulte côté extérieur :  une piste d’hélicoptère, une plate-forme pour automobile, une piscine, une baignoire de balnéothérapie et un spa. A l’intérieur, le designer a réuni deux suites VIP, 10 cabines d’invités, une salle de cinéma, un garage pour sous-marin, mais aussi des tenders et annexes, également griffés Elie Saab. Au programme de cet impressionnant défilé une innovation exclusive. L’ES117 se distingue par une hauteur sous barrots inédite, comme pour souligner davantage son imposante structure. Par ailleurs, ce mega-yacht devrait être équipé d’un propulsion hybride (4 MTU de 4899,6 CV) pour atteindre les 20 nœuds de vitesse maximale.

Weyves Couture by…

Vous vous souvenez ? En 2008, Thierry Mugler faisait les gros titres de magazines people avec le refit du Genty Eagle, ce fameux  bateau de course qui a battu en 1989 le record de vitesse lors de sa traversée de l’Atlantique en 62 heures et 7 minutes. Eh bien, l’ES117 est la suite d’une curieuse initiative du parisien Agent de luxe et du courtier en yachts londonien Weyves. Les deux protagonistes se rencontrent au printemps 2008 pour signer un accord de création commune d’une ligne de yachts ultra-luxueux et griffés par des couturiers et créateurs de mode. De cet accord naîtra « Weyves Couture by… » et donc l’ES117 by Elie Saab. Le créateur, dont la maison de couture parisienne habille les plus grandes stars et actrices du monde (Marion Cotillard, Catherine Zeta-Jones, Emmanuelle Béart, Beyoncé, Halle Berry, Rihanna…), s’est laissé embarquer dans l’aventure en janvier 2010. Un mois plus tard, il présentait déjà l’ES117 à Abou Dhabi à Sheikh Mohammed bin Rashid Al Maktoum, premier ministre et vice-président des Emirats Arabes Unis.

Plaisance version haute couture

C’est dire la passion de ce prodigieux créateur d’origine libanaise pour la plaisance. « J’ai toujours cherché à incarner ma vision de la modernité et de l’élégance au-delà de la mode elle-même. Dessiner des yachts et créer l’art de vivre qui les accompagne sont pour moi une opportunité de prolonger l’univers de la marque dans une expérience de luxe globale », disait Elie Saab à la signature du contrat avec Weyves Couture. De nature entreprenante (Elie Saab fondait son premier atelier de couture de Beyrouth à l’âge de 18 ans), il a insisté auprès de Weyves Couture pour s’occuper du yacht dans son intégralité. Une première pour les professionnels londoniens qui ont jusqu’alors confié la conception extérieure aux architectes de métier. Cette initiative a été d’ailleurs bien accueillie. Chez Agent de luxe, on est confiant. « Le concept de Weyves Couture apporte un supplément d’âme au concept du luxe qui allie confort et  haute technologie. Elie Saab a su allier force, équilibre et élégance dans le design. La ligne extérieure racée se conjugue à un niveau exceptionnel de prestations », déclarait son directeur, Donald Potard, récemment.

Miroir aux alouettes ?

L’homme sait de quoi il retourne. P.-D.G. pendant vingt ans de la maison Jean-Paul Gaultier et ancien président de la prestigieuse Chambre Syndicale de la Haute Couture (dont Elie Saab fait partie en tant que membre correspondant), Donald Potard a créé Agent de luxe pour ouvrir le dialogue entre les différentes disciplines de la création. Un concept de co-branding pour provoquer la rencontre entre investisseurs et créatifs et permettre à ces derniers de dépasser leur domaines de fonction. Un rêve éphémère ? Que nenni ! Le projet Weyves Couture est tout ce qu’il y a de plus sérieux. Les fiches techniques des yachts proposés incluent même une participation de 1% sur le prix de vente à un organisme caritatif, comme Lili Claire par exemple. Et surtout, ce n’est pas un hasard si l’ES117 est destiné à une construction exclusive par Oceanco, habitué aux projets hors norme (Alfa Nero, Anastasia). « Nous sommes enthousiasmés par cette collaboration qui permettra la réalisation d’un projet unique. Notre expertise reconnue sur les bateaux de plus de 80 mètres permet à Elie Saab et Weyves Couture d’exprimer leur créativité». Un projet bien fondé et réel donc. Reste à convaincre les plaisanciers, sans doute un peu suspicieux. C’est pas tous les jours qu’on s’achète un yacht Haute Couture…

Fiche technique NauticNews.com de l’ES117

Toute la gamme Oceanco sur NauticNews.com 

Tags : Oceanco Alfa NeroWHY

Crédits Photo : Maison Elie Saab

-KL-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.