NauticNews

Transat AG2R La Mondiale : Ca glisse enfin !

transat_ag2r_2010_Saveol_en_tete_vers_les_Canaries.jpg

04/2010 –

Les 25 voiliers de la Transat AG2R déboulent sous spi au large de l’Afrique. Depuis dimanche 25 avril, 7 jours après le départ de Concarneau [voir notre article], les concurrents ont enfin touché du vent. Par une brise de 15 nœuds, ils font désormais route directe vers le nord des Canaries, et le point de passage obligatoire avant la traversée de l’Atlantique vers Saint Barthélémy. Premier au classement du lundi 26 avril à 8h00, le duo Davies/Attanasio mène sportivement le bal. Les petits bords de près ont fait place aux longs surfs jubilatoires. A l’aise dans ses conditions, Saveol qui devrait passer en tête la porte de La Palma, compte un peu plus de 15 milles d’avance sur un quatuor de poursuivants composé de Banque Populaire, Groupe Bel, Brit Air et Cercle Vert. Ces 5 de devant sont attendus à la porte canarienne dans la journée de mardi.

Des Figaros à la bagarre.

5 équipages ont pris un peu d’avance avant d’effectuer la grande traversée. Cependant, ils vont devoir se méfier du retour de certains concurrents qui cravachent dur sous spi. Notamment, un groupe parti à l’Est affole depuis hier les compteurs. Crédit Mutuel de Bretagne, Generali et Generali Europ Assistance, classés respectivement 9ème, 10ème et 11ème, sont désormais à moins de 80 milles du leader. Ces 3 duos, Troussel/Rouxel, Lunven/Le Cam, qui viennent d’effectuer 177 milles en 24 heures, et Eliès/Beyou sont en chasse derrière Davies/Attaneo qui ce matin se trouvait à moins de 200 milles de la porte des Canaries. Sitôt celle-ci franchie, les marins pourront alors s’élancer pour un long sprint vers l’arc antillais, où l’arrivée devrait être jugée aux alentours du 9 mai.

Tags sur NauticNews.com : Transat AG2R La MondialeFigaro

Crédit Photo : DR / Transat AG2R

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

9 + quatorze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.