NauticNews

« Med Express » pour le Maxi Banque Populaire V

Maxi_Banque_Populaire_V_record_de_la_m__diterran__e_2010.jpg

05/2010 –

Le Maxi Banque Populaire V a pulvérisé le record de la traversée de la Méditerranée entre Marseille et Carthage. Etablissant un nouveau chrono de référence de 14 heures 20 minutes et 34 secondes, le maxi trimaran a mis 2 heures 47 minutes de moins que Groupama 3 l’an passé [voir notre article]. Pascal Bidégorry et ses hommes ont passé l’ancien sémaphore du Frioul à Marseille, samedi 15 mai à 05 heures 56 minutes et 56 secondes (heure française). Dans des conditions de navigations excessivement intenses, mêlant tout à la fois une mer courte et formée, le skipper Basque et ses équipiers entraient rapidement dans le vif du sujet et se positionnaient d’entrée de jeu dans les temps du record avec des vitesses moyennes flirtant avec les 33 nœuds. Très vite, les milles défilaient et la perspective d’un nouveau record apparaissait au fil de la traversée. A bord, les douze marins se lançaient dans une incroyable bagarre contre le temps comme sur les records de l’Atlantique Nord et des 24h qu’ils détiennent également.

3ème record pour Maxi Banque Populaire V.

C’est quasiment sur un seul et même bord que le Maxi Banque Populaire V, baptisé il y a moins de 2 ans [voir notre article], a rallié la Tunisie. Rien n’est venu contrarier une progression fulgurante dans des vents qui n’ont jamais été en dessous de 30 nœuds. Samedi 15 mai, en franchissant à 20h 17 minutes et 30 secondes la ligne d’arrivée à Carthage, le maxi trimaran établissait un nouveau record en équipage après avoir parcouru la distance de 477 milles à une vitesse réelle moyenne de 33,24 nœuds en 14 heures 20 minutes et 30 secondes. « On a été bien aidés par une conjoncture de mistral et de tramontane associés à une petite dépression au nord de la Corse, a expliqué Pascal Bidégorry. Cela nous a permis d’arriver à tout faire sur un seul bord (avec un empannage juste au départ), même si cela n’a pas été évident. En effet, sur les dernières heures, ça s’est fait à quelques mètres prés. Il a fallu qu’on renvoie beaucoup de toile pour arriver à glisser le long de la Tunisie pour arriver à rallier la pointe juste avant la baie à Tunis. A ces vitesses là, et surtout avec la mer qu’il y avait, au bout d’1H30 de barre, on était fatigués. On a essayé de faire des petites siestes de 20 minutes comme sur la Solitaire du Figaro. Autrement l’équipage était quand même présent pour toutes les manœuvres, les 12 hommes, puisqu’on a besoin de 12 paires de bras pour manœuvrer ce beau bateau. Cela a été excessivement intense. On a fait une pointe à 45 nœuds et des poussières juste avant de couper la ligne d’arrivée», concluait ravi le skipper du Maxi Banque Populaire V, dessiné par le cabinet d’architectes Van Peteghem/Lauriot-Prévost.

Fiche Technique sur NauticNews.com du Maxi Banque Populaire V.

Tags sur NauticNews.com : Maxi Banque Populaire VRecords de traverséeVPLP

Crédit Photo : B. Stichelbaut / BPCE

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-sept − 12 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.