NauticNews

Custom Line 124 : Amphithéâtre sur mer

Custom_Line_124.jpg

05/2010 –

Le fabuleux projet du chantier italien Custom Line, filiale du groupe Ferretti, touche à sa fin. Le Custom Line 124 sera enfin dévoilé en première mondiale au Festival de la Plaisance de Cannes 2010. Ce super-yacht à trois ponts à la carène planante va sans doute rejoindre la liste des plus belles unités de la saison. Tout du moins, des plus innovantes. Son design ouvert sur la mer, sa propulsion efficace et son système anti-roulis vont séduire plus d’un propriétaire.

Le Custom Line 124 complète la triplette des yachts planants récemment lancés par Custom Line. Leur design a été élaboré par le bureau Zuccon International Project, épaulé par Advanced Yacht Technology, une unité d’ingénierie spécialement créée par le groupe Ferretti. Cependant, le Custom Line 124 se distingue radicalement du Custom Line 97 et du Custom Line 112, tous deux chapeautés d’un flybridge assez classique et visuellement lourd. Celui du Custom Line 124 est, au contraire, ultra-plat et dégagé. Les vitres ont dû s’adapter au nouveau concept. Elles sont maxi larges pour laisser passer la lumière dans l’immense salon du pont principal. Sa superficie de 50 m2, débarrassée des séparations, dépasse de loin les rêves les plus fous… Les flancs du yacht sont dotés de grandes plateformes coulissantes qui s’ouvrent, telles des terrasses panoramiques. C’est le nouvel esprit des yachts Custom Line : des ponts dégagés et lumineux, avec une vue imprenable sur la grande bleue. Tendance et bien plus agréable à vivre. La recette a pris depuis la présentation de la maquette à Cannes l’année dernière. « Les deux premiers modèles ont déjà été vendus et sont en construction au chantier naval d’Ancône. La construction de la troisième unité devra démarrer cette été », promet Marco Segato, le directeur produits du chantier Ferretti.

Custom_Line_124_sejour.jpg

Espace lumière, nouvelle unité de mesure chez Custom Line

Le propriétaire hésitant pourra choisir entre deux configurations du salon principal proposé en L ou en U, si l’on décide ou non garder les portes coulissantes sur les côtés. Dans tous les cas, le salon comprendra une salle à manger pour installer 12 personnes assises autour d’une table (boiserie au choix du propriétaire). Une deuxième salle à manger de capacité identique est basée dehors. La cuisine est située juste après le salon et elle est reliée aux quartiers d’équipage situés un pont plus bas. L’étrave du Custom Line héberge la très lumineuse et spacieuse cabine du propriétaire avec un bureau, un lit et une salle de bain dotée d’une double cabine de douche, séparée des WC. Le pont supérieur comprend classiquement un poste de pilotage et une salle de lecture. A la seule différence près. L’espace intérieur est pleine largeur, soit presque 6 mètres ! Dehors, les invités pourront profiter de grands bains des soleil réunis autour d’un jacuzzi. Un espace de balnéothérapie sur mesure en somme. Pas de grande surprise, en revanche, au pont inférieur qui comprend quatre cabines des invités dont deux VIP. Il est à noter quand-même que les vitres n’ont plus de meneau central pour une meilleure diffusion de la lumière. Enfin, le flybridge est une véritable plage flottante qui permet de bronzer à quai, à l’abri des regards indiscrets. Un poste de pilotage supplémentaire, complètement dégagé, facilitera les manœuvres au port. L’équipage est confortablement logé. Custom Line lui dédié un quartier à part entière au pont inférieur : cuisine, dinette, buanderie… Le capitaine dispose d’une cabine derrière le poste de pilotage, l’hôtesse est logée séparément des seconds, le mécanicien et le cuisinier sont installés dans deux cabines doubles. Le must : toutes les cabines d’équipage sont dotées d’une douche privée avec WC séparé.

Grande douceur en navigation

Plutôt que courir derrière la vitesse, parfois fatale pour un yacht de cette taille, le chantier Custom Line a doté sa nouvelle unité d’une motorisation puissante, silencieuse et raisonnable. Le super-yacht ne dépasse pas les 27 nœuds, avec les deux MTU de 3510 CV proposé en option (la motorisation de base : deux MTU de 3184 CV). La vitesse de croisière est entre 22 et 23,5 nœuds, dans les bonnes conditions de navigation. Carène planante oblige, l’autonomie est plutôt réduite par rapport à un yacht à déplacement : entre 410 et 425 milles à vitesse de croisière et entre 380 et 405 Nm à vitesse maximale. En revanche, le chantier a fait un gros effort au niveau de la stabilisation et du bruit. Le Custom Line 124 est équipé d’un système de contrôle nouvelle génération, le Furla.Net et de quatre stabilisateurs anti-roulis gyroscopiques Mitsubishi ARG qui réduisent le tangage de 50 % environ. Un système de maintenance sur mesure pour un yacht sur-mesure… Une pointe d’innovation, une cuiller de qualité et une rasade et bonnes idées : le Custom Line 124 se défend très bien sur le marché des super-yachts de moins de 40 mètres.

Fiche technique NauticNews.com du Custom Line 124

Toute la gamme Custom Line sur NauticNews.com

Tags : Custom LineFerrettiFestival de la plaisance de CannesZuccon International Projectsuper-yachtmotor-yacht

Crédit photos : Custom Line

-KL-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix-neuf + 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.