NauticNews

Aquariva Limited Edition par Marc Newson

Aquariva_Marc_Newson.jpeg

07/2010 –

Après le RAL 5015, un Frauscher revu par l’artiste-sculpteur Xavier Veilhan [voir notre article], Riva relance l’Aquariva grâce au designer vedette Marc Newson. L’enfant terrible d’Australie a transformé la mythique carène en pur bijou de design. Mais il aussi apporté quelques innovations techniques et pas les moindres. Cette série limitée à 22 exemplaires sera vendue dès septembre prochain par la branche new-yorkaise de la célèbre galerie Gagosian.

“Enfant, j’étais obsédé par le design, la création, et l’Italie d’après-guerre était une grande source d’inspiration. J’étais fasciné par la capacité des designers et architectes italiens d’intervenir sur tout type d’objet : du meuble à la voiture. Ma carrière a été sans doute influencée par cette aptitude à impacter sur tous les domaines de design. Cette influence est très perceptible dans mon premier projet pour Riva”, déclarait Marc Newson au lancement de sa série limitée d’Aquariva. Mais au lieu de se contenter d’intervenir du seul point de vue plastique, le designer australien a également touché au technique. Mieux : il a proposé de solutions révolutionnaires, comme de recouvrir le pont d’un pelliculage dérivé du textile à base de résine de phénol. En dehors d’un look très semblable au bois, marque de fabrique des runabouts Riva, ce pelliculage est doté d’une plus grande résistance et nécessite peu d’entretien. Par ailleurs, Marc Newson a fait fi de l’acier inoxydable et du chrome : ce sera de l’aluminium anodisé, rare dans l’industrie nautique. L’anodisation de l’aluminium permet de le renforcer et de le protéger, tout en travaillant sur un moule plus souple et plus facile à transformer. N’ayez crainte, le résultat reste un Aquariva, malgré un look hautement futuriste.

L’ADN de Riva pour un visage nouveau

Autre transformation par Marc Newson, la poupe de l’Aquariva Limited Edition sera arrondie. Pas étonnant : le designer australien exècre l’angle droit. La vitre du pare-brise change de forme et avec elle la configuration du cockpit. A la différence du classique Aquariva, l’espace des passagers est séparé du poste de pilotage. D’ailleurs, celui-ci se dote d’un deuxième siège jumeau. Ne trouvez-vous pas qu’il y a comme une ressemblance avec une voiture de luxe ? C’était, semble-t-il, le but de Marc Newson. Cette idée était sous-entendue sur les runabouts de Riva. Le designer australien la rend évidente. Sa vision d’Aquariva suit le slogan de la marque “Si vous pouvez vous offrir le meilleur, pourquoi ne le faites-vous pas ?”. Avec cette série limitée, le chantier de Sarnico va plus loin qu’avec la précédente (coque noire, sièges oranges) qui s’est pourtant vendue comme des petits pains. La filiale du groupe Ferretti fait montre d’une vision plus globale pour s’adapter à sa nouvelle clientèle dans le monde, y compris en Asie, encore timide dans l’industrie. Riva espère la conquérir en rendant le concept de bateau de plaisance plus accessible. Les Chinois sont déjà fous de Ferrari…

Pour la petite histoire

Riva a lancé l’Aquariva en 2001, comme alliance entre la tradition, portée par l’Aquarama, et la modernité, apportée par le groupe Ferretti qui a racheté le légendaire chantier italien en 2000. A l’origine de ce lancement : l’Officina Italiana Design, dirigé par Mauro Micheli et Sergio Beretta, les tontons flingueurs de Ferretti. “Aquariva est un classique intemporel, une passerelle entre le passé et le présent, entre la tradition et l’innovation”, commente le studio de design maison du groupe Ferretti. C’est sans doute la raison pour laquelle Marc Newson a choisi ce modèle en particulier. Mais au fait, qui se cache sous ce nom ? Un talent immense, un grain de folie et un designer de renom, classé par Time Magazine parmi les 100 personnes les plus influentes au monde. Son premier best-seller, d’ailleurs jamais dépassé par aucun autre designer, est une chaise-longue, baptisée Lockheed Lounge, vendue 968000 euros chez Christie’s en 1986. Ses références et le porte-feuille des clients du galeriste Larry Gagosian, baptisé le tigre de Manhattan, assurent à l’Aquariva Limited Edition un succès retentissant.

Fiche Technique NauticNews.com de l’Aquariva

Toute la gamme Riva sur NauticNews.com

Tags : Riva YachtsAquaramaFerretti GroupMarc NewsonGagosianOfficina Italiana DesignMauro MicheliSergio BerettaFrauscherRAL 5015

Crédit Photos : Riva Yachts

-KL-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

3 + 10 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.