NauticNews

WMRT 2010 : Mathieu Richard est le nouveau « Roi de la Montagne »

World_Match_Racing_Tour_2010___Richard_won_St_Moritz_Match_Race.jpg

09/2010 –

Le français et son équipage, composé de Greg Ervard, Olivier Herledant et Yannick Simon, s’impose en finale du St. Moritz Match Race face au Britannique Ian Williams. Mathieu Richard [voir notre article] remporte ainsi sa 3ème victoire de la saison en 6 épreuves disputées. La finale tant attendue s’est déroulée ce dimanche après-midi dans des conditions de rêve : soleil lumineux et vent de 15 nœuds, le tout devant un public aussi nombreux qu’enthousiaste. Le Comité de Course souhaitait dans un premier temps compléter les quarts de finales durant la matinée ; un projet hélas abandonné faute de vent, et qui a conduit à l’élimination sans combat de Bertrand Pacé et Damien Iehl, perdants de leur unique match de la veille.

Des demies accrochées.

Restaient donc à ce stade les paires Ian Williams / Adam Minoprio, ainsi que Ben Ainslie / Mathieu Richard. C’est alors que la célèbre Maloja – le puissant vent thermique local – s’est levée, soufflant sur le lac bleu azur, le tout sous des sommets culminant à plus de 3000 mètres d’altitude: un cadre exceptionnel. Chaque équipe s’est imposée à tour de rôle, ce qui a conduit à deux matches décisifs pour l’accession en finale. Très calme et réfléchi depuis le début de la semaine, Ian Williams a lentement construit son avance sur Adam Minoprio, s’imposant finalement avec une faible marge de confort mais sans avoir été réellement inquiété. A l’inverse, la demi-finale opposant Ben Ainslie à Mathieu Richard s’est disputée sous haute tension du début à la fin, Richard bénéficiant d’une légère avance sur son adversaire mais devant effectuer une pénalité avant la ligne d’arrivée. Manœuvrant mieux et effectuant de bonnes options stratégiques, le français est parvenu à créer un avantage suffisant pour lui permettre d’effectuer sa pénalité sur la ligne d’arrivée et de se qualifier ainsi pour la finale face à un Ainslie furieux contre lui-même. « Rien à redire », a néanmoins commenté ce dernier : « Mathieu a très bien navigué toute la semaine et il mérite sa place en finale. »

Une finale, deux combattants.

Disputée au meilleur de trois matches, la grande finale a tenu toutes ses promesses. Tant Ian Williams que Mathieu Richard ont déjà remporté le St. Moritz Match Race ; le vainqueur de cette édition allait donc devenir le premier double détenteur du célèbre titre de « King of the Mountain ». Ian Williams a remporté la première régate de haute lutte, après avoir infligé un penalty à son adversaire. Très remonté et naviguant avec une agressivité contrôlée, Richard a répliqué lors du second match, dominant son adversaire tout au long de la course. Le match décisif a tenu le public en haleine, avec un pré-départ furieux disputé à quelques mètres des gradins, Williams infligeant un penalty à Richard puis écopant deux minutes plus tard à son tour d’une pénalité devant un public captivé par la violence de l’échange. « Toute la difficulté a ensuite été de choisir entre un marquage serré de l’adversaire ou le jeu du vent, des adonnantes et des refusantes », a expliqué Richard à la fin de la régate. Le français a trouvé le bon compromis, contrôlant Williams de façon relativement lâche tout au long de la course pour finalement franchir la ligne d’arrivée en grand vainqueur.

Des points marqués.

Luttant pour la troisième marche du podium lors de la petite finale, Adam Minoprio et Ben Ainslie ont également disputé un superbe match. Pénalisé lors du pré-start, Minoprio a mené l’ensemble de la course ; il est parvenu lors du dernier bord à creuser un avantage suffisant pour effectuer sa pénalité sur la ligne d’arrivée. Le nouveau « King of the Mountain », Mathieu Richard, déjà leader du championnat du monde de match-race, accroît encore son avance sur son dauphin Ian Williams tandis que Adam Minoprio monte sur la troisième marche du classement intermédiaire. Mais pas le temps de souffler pour les équipages, ils sont attendus dés ce lundi pour le Danish Open, la 7ème étape du World Match Racing Tour 2010.

Classement final de St. Moritz Match Race :

  1. Mathieu Richard (FRA) French Match Racing Team
  2. Ian Williams (GBR) Team GAC Pindar
  3. Adam Minoprio (NZL) BlackMatch Racing
  4. Ben Ainslie (GBR) TEAMORIGIN
  5. Bertrand Pace (FRA)Aleph Sailing Team
  6. Björn Hansen (SWE) Hansen Global Team
  7. Damien Iehl (FRA) French Match Racing Team
  8. Francesco Bruni (ITA) Azzurra
  9. Torvar Mirsky (AUS) Mirsky Racing Team
  10. Eric Monnin (SUI) Swiss Match Race Team
  11. Johnie Berntsson (SWE) Berntsson Sailing Team
  12. Jerome Clerc (SUI) Team CER Geneve

Classement intermédiaire du World Match Racing Tour 2010 après 6 étapes :

  1. Mathieu Richard, 102 points
  2. Ian Williams, 72 points
  3. Adam Minoprio, 69 points
  4. Torvar Mirsky, 60 points
  5. Ben Ainslie, 57 points
  6.  Francesco Bruni, 45 points
  7. Peter Gilmour, 43 points
  8. Jesper Radich, 40 points
  9. Magnus Holmberg, 29 points
  10. Bjorn Hansen, 23 points

Tags sur NauticNews.com : Match RaceWorld Match Racing Tour (WMRT)Mathieu Richard

Plus d’informations : Site du WMRT

Crédit Photo : Loris Von Siebenthal

-CP-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

cinq × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.