NauticNews

Voile Olympique : Clap de fin de saison pour JB Bernaz

JB_Bernaz_Laser_Mondiaux_2010_par_Paul_Wyeth.jpg

09/2010 –

Jean-Baptiste Bernaz a terminé la saison la plus éprouvante de sa jeune carrière. Engagé sur 6 des 7 épreuves de la Coupe du Monde, qu’il termine à la 6ème place, le laseriste du CN St Maxime vient d’obtenir son meilleur résultat sur un événement majeur. Il s’est classé 7ème d’un championnat du monde extrêmement difficile, 14 manches courues en 7 jours, après avoir flirté jusqu’au dernières régates avec le podium [voir notre article]. Toujours positif, il retient de cette dernière épreuve sa bataille avec les meilleurs ainsi que certaines très bonnes manches. Ce bon résultat, associé à celui de Félix Pruvot (17ème) a permis à l’Equipe de France de placer pour la première fois deux coureurs dans le top 20. Jean-Baptiste et Félix ont répondu ainsi de la plus belle des manières à leur Fédération qui dénigre régulièrement cette discipline, qui est pourtant la plus courue au monde. Après la Sail for Gold Regatta, où les résultats des laseristes n’ont pas été bons, le président de la FFV et le DTN les ont pointés du doigt. Ils ont juste omis de rappeler le manque de moyen consacré au laser, comme lors des JO de Pékin, où Jean-Baptiste a été envoyé seul, sans entraineur en Chine. Mais en bon champion, c’est lors d’une compétition majeure que le Varois a répondu à ces attaques.

Les mots de Jean-Baptiste :

« Je suis satisfait des mondiaux car ça clôture une belle année durant laquelle j’ai régulièrement été devant en progressant dans toutes les conditions. J’ai augmenté ma polyvalence et j’ai marqué des points en rentrant souvent dans les 10. Je suis content que cela ce soit concrétisé sur une épreuve majeure comme les championnats du monde où j’ai joué le podium jusqu’au dernier jour. Ca prouve que tout est possible et que ça ne se joue pas à grand chose. J’arrête le Laser pendant pratiquement 1 mois et demi, en prenant 10 jours de repos, puis en navigant sur d’autres supports. Je vais réattaquer le laser début octobre avec beaucoup de physique, et quelques navigations pas seulement sur ce support. Ma saison débutera vraiment en février 2011 mais sera beaucoup plus light que celle-ci que je termine vidé. Elle sera plus facile, mais aussi plus longue puisqu’en décembre auront lieu les championnats du monde en Australie. Ce sera mon principal objectif de l’an prochain car je me positionne pour une médaille ».

Bilan saison 2009/2010

Jean-Baptiste Bernaz s’est donc classé 6ème de la World Cup ISAF de Laser, avec une seconde place à Miami, et 7ème des mondiaux. N°10 mondial avant la parution du prochain classement qui devrait le voir entrer dans les 6, le laseriste varois va s’octroyer une petite pause d’un mois et demie avant de reprendre le chemin de l’entrainement. Après une année 2010 volontairement très difficile, la saison qui arrive sera plus allégée. Il ne participera vraisemblablement qu’à la Semaine Olympique Français, aux championnats d’Europe ainsi qu’au Test Event du mois d’août 2011, s’il est sélectionné, qui est la grande répétition des JO un an avant leur tenue. Mais le point d’orgue de l’an prochain sera les championnats du monde qui se disputeront en Australie et durant lesquels une médaille est d’ores et déjà envisagée. Ainsi, Jean-Baptiste Bernaz poursuit avec sérénité et application sa préparation pour les Jeux de Londres 2012, où il ambitionne d’être le premier Français médaillé olympique de sa discipline.

Tags sur NauticNews.com : Voile OlympiqueLaserJean-Baptiste Bernaz

Plus d’informations : Site de Jean-Baptiste Bernaz

Crédit photo : Paul Wyeth – pwpictures.com

-CP-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

19 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.