NauticNews

Lürssen Solemates : Compagnon attentif

Lancé cette année à Monaco Yacht Show par le chantier allemand Lürssen, le Solemates est un megayacht de 60 mètres dont le propriétaire voulait un bateau plus volumineux. C’est réussi. Les arrondis extérieurs, dessinées par le célèbre architecte norvégien Espen Oeino [voir notre article], définissent le style général du bateau, né sous le signe de la courbe pour plus d’espace habitable.

L’intérieur du Solemates vaut largement le détour. Créé par l’Américain Glade Johnson, il met en exergue de généreux arrondis. Pour plus de rigueur, le designer a mis en place un jeu de carrés et de lignes droites, présents dans les parois, les sols et les meubles du megayacht. C’est l’escalier central, dominé par des panneaux-miroirs en verre soufflé, grillagés de croisillons en wengé, qui donne le ton aux trois ponts. Cette subtile harmonie en trompe-l’oeil est prolongée par des portes vénitiennes en lattes d’érable qui séparent les cabines et les salons… Le layout est celui qu’utilise généralement Lürssen sur les bateaux de 60 mètres. Le pont principal comprend la suite propriétaire et les deux salons, dont un à l’avant avec une belle salle à manger qui peut être séparée pour plus d’intimité. Ici, le luminaire attire le regard, avec ses 18 lustres carrés cousus de parchemin. Quant au salon principal arrière, il est fait pour les cocktails et les réceptions avec ses nombreux sièges et sa table basse.


Confort rigoureux

La suite propriétaire est aussi élégante que fonctionnelle. Elle comprend une chambre à coucher, un bureau et une petite bibliothèque, séparés par des portes coulissantes. La pièce maîtresse de ce lieu est la gigantesque salle de bain en onyx capucchino, dont les stris ondulent joliment et sont complétés par des incrustations en mosaïque (également en onyx). La douche est prévue pour deux personnes et elle est agrémentée d’un système multijets, dont un en cascade, et d’un dispositif d’aromathèrapie. Les invités sont traîtés avec déférence : leurs quatre cabines de taille égale au pont inférieur affichent un design presque identique, mais dont le sol est à chaque fois unique. Le confort est assuré par de très larges vitres qui laissent se diffuser en douceur la lumière naturelle. La cinquième cabine est celle des invités VIP et elle est située au sky lounge. Cependant, mis à part la vue à couper le souffle, son aménagement est strictement identique aux quatre autres cabines d’invités. Le sky lounge dispose d’une vue panoramique majestueuse depuis le salon arrière. L’aménagement est prévu pour des réunions inconditionnelles à bavarder dans le sofa ou les beaux fauteuils, à jouer autour d’une table prévue à cet effet, ou à siroter des cocktails, amoureusement concoctés par l’équipage. On peut même y dîner à l’air frais au salon arrière ! Le poste de pilotage est à l’avant du pont supérieur et représente tout ce qui se fait de mieux en la matière. Il y a trois postes séparés au lieux de deux habituels.

Au complet

Le clou du spectacle est le pont supérieur. La salle de sport centrale est agrémentée du tout dernier équipement de mise en forme. Il y a aussi un grand jacuzzi entouré des vastes bains de soleil; mais aussi des sièges et d’un bar pour transformer ce lieu en discothèque, la nuit tombée. Tout est aussi prévu pour le dîner, à l’arrière, face à l’immensité des flots. On s’en doute, techniquement le Solemates est à la pointe et la salle des machines suréquipée en atteste. Le megayacht atteint une vitesse de 15,50 nœuds grâce aux deux Caterpillars de 1979 CV. A la vitesse de croisière (12 nœuds), l’autonomie est de 7000 milles nautiques, ce qui est loin d’être mauvais. Bien sûr, l’isolation est au top, ainsi que la douceur de navigation, assurée par les stabilisateurs zéro vitesse. Évidemment, le garage à annexes arrière loge tout le nécessaire en croisière (deux tenders, jet skis, Sea Bobs…) et avoisine une plateforme de bain avec douche pour enlever l’eau salée. Le système de mise à l’eau des annexes est assez intéressant : le premier est composé de bras hydraulique à l’avant du pont principal, le deuxième est inséré dans les flancs du pont inférieur…. Sans prétention aucune, le Solemates est un megayacht bien fait, fonctionnel et extrêmement habitable. Une valeur sûre qui avantage tant les bateaux signés Lürssen.

Fiche Technique NauticNews.com du Lürssen Solemates

Toute la gamme Lürssen

Tags : Espen OeinoLürssenMonaco Yacht Show

Crédit photos : Klaus Jordan

-KL-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

18 − six =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.