NauticNews

Route du Rhum/La Banque Postale : Un air d’accordéon avant le Zouk

Route du Rhum Cammas Groupama3 toujours leader à 400 milles de la Guadeloupe

Franck Cammas arrive doucement vers la Guadeloupe. Après une semaine de course, le skipper de Groupama 3 est entré dans une zone de vent faible. Sa vitesse est passée de 20 à 10 nœuds, tandis que ses deux poursuivants connaissent des fortunes diverses. Le second Thomas Coville (Sodebo), que Cammas a obligé à vouloir tenter une route directe, se trouve empétolé à  224 milles derrière le leader. Le troisième, Francis Joyon (Idec) à 335 milles, a quant à lui retrouvé de la vitesse au terme d’une nuit terriblement éprouvante. Il vient de signer une journée à 568 milles avec une moyenne de 18,8 nœuds entre les classements de midi et de 16 heures. Si l’avance de Cammas, désormais à 433 milles de l’arrivée qu’il devrait rallier lundi soir, semble assez importante pour supporter ce rapprochement, la bataille pour la seconde place sera assurément très disputée. Plus en retrait, Yan Guichard (Gitana XI) s’est offert une belle frayeur. Il a manqué de chavirer dans une rafale de vent de 43 nœuds.

Les tenants en danger ?

Franck Cammas s’envole vers la victoire tandis qu’en Multi 50 la donne a changé. Vraisemblablement sous l’effet d’un paquet de mer, Franck-Yves Escoffier (Crêpes Whaou) a perdu l’étrave de la coque centrale de son trimaran. A plus de 1 200 milles de l’arrivée, le vainqueur de la 8ème édition va essayer de rallier la Guadeloupe tandis que le leadership est désormais assuré par Yves Le Blevec (Actual). Ce dernier possède 224 milles d’avance sur Lalou Roucayrol (Région Aquitaine – Port Medoc) qui va essayer de profiter d’un ralentissement en tête pour se rapprocher. Ce resserrement est également souhaité en IMOCA par les poursuivants de Roland Jourdain (Veolia Environnement). Visant également le doublé, le leader accentue d’heures en heures son avance. Il devançait au classement de 16 heures Vincent Riou (PRB), Armel Le Cleac’h (Brit Air) et Marc Guillemot (Safran) de 80 milles. Les conditions encore très sportives et humides, propices aux sorties de piste involontaires, devraient se calmer dès la nuit prochaine. Le groupe de 6 Nordistes, Kito de Pavan ayant été contraint à l’abandon, est fermé par Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) à 138 milles et Christopher Pratt (DCNS 1000) à 209 milles. Le vainqueur des premières Filières du Talent DCNS [voir notre article] a perdu du terrain dans la nuit de jeudi à vendredi. Il glisse désormais à plus de 16 nœuds alors qu’à 16 heures, il se trouvait encore à 1 500 milles de l’arrivée. Tout est encore possible même si Roland Jourdain possède quelques longueurs d’avance utiles au moment d’approcher les eaux guadeloupéennes aux alentours de jeudi.

Des leaders constants.

En Class 40, un skipper a également fait le trou. Thomas Ruyant (Destination Dunkerque) compte plus de 60 milles d’avance sur ses poursuivants. Il est talonné par un groupe de 3 marins emmené par Samuel Manuard (Vecteur Plus) qui tient bien le rythme. Au Sud,  Nicolas Troussel (Crédit Mutuel de Bretagne) qui accuse un retard de pratiquement 200 milles a repris de la vitesse. Actuellement à 11,6 nœuds de moyenne, soit 1 nœud de plus que les Nordistes, il devrait gagner rapidement quelques places. Quant à effectuer une jonction avec le premier, rien n’est moins sûr même si la route est encore longue (2 000 milles pour le leader). Enfin, le leader des voiliers de la catégorie Rhum, à 2 300 milles du but, est comme depuis le départ Andrea Mura (Vento Di Sardegna). L’Italien devrait encore passer une semaine en mer avec de nombreux rebondissements possibles.

Plus d’informations : Site de la Route du Rhum/La Banque Postale

Tags sur NauticNews.com : Route du RhumIMOCAMulti 50 –  Class 40

Crédit photo : Yvan Zedda

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

10 + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.