NauticNews

Route du Rhum/La Banque Postale : Les IMOCA et l’énigme météorologique

Route du Rhum Roland Jourdain Veolia Environnement depart St Malo Imoca

Les concurrents en course de la 9ème Route du Rhum ont à composer avec une météo particulièrement incertaine cette année. En IMOCA, alors 4 marins de la catégorie Ultime sont arrivés [voir notre dépêche], Roland Jourdain est pour l’instant celui qui a le mieux su s’extirper du marasme météorologique. Efficace depuis le départ, le skipper de Veolia Environnement a occupé la place de leader durant 9 des 12 jours de courses, il a accentué son avance la nuit dernière à l’approche de la Guadeloupe. Au pointage du vendredi 12 novembre, ses poursuivants, Armel Le Cleac’h (Brit Air) et Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) se trouvaient à 75 milles, alors qu’à 3h30 du matin, ils étaient à respectivement 93 et 106 milles. Depuis,  le ralentissement de Roland Jourdain, qui ce samedi à 11h30 marchait à environ 4 nœuds, a permis à Armel Le Cleac’h de revenir à 80 milles qui est pratiquement la distance qui sépare le leader de Pointe à Pitre.

Route du Rhum Roland Jourdain Veolia Environnement Imoca

Plus le dénouement approche et plus le risque de tout perdre augmente pour Roland Jourdain qui mène la flotte depuis neuf jours sur douze jours de course. « Je me suis déjà fait assez de cheveux et de poils blancs sur les courses précédentes pour savoir que ça ne sert à rien de dépenser inutilement son énergie, a-t-il expliqué lors de la vacation. Le vainqueur de la précédente édition reste serein car il est dans le même système météo que son poursuivant. Quant aux 3 autres, Jean-Pierre Dick, Vincent Riou (PRB) et Marc Guillemot (Safran), ils viennent de subir le ralentissement après avoir été longtemps au portant. Plus au nord, Christopher Pratt (DCNS 1000) a également subi l’accélération nocturne de Roland Jourdain. Pointé au petit matin avec un retard de 310 milles, le skipper des Filières du Talent DCNS [voir notre article] a repris 50 milles en 10 heures. A 357 milles de l’arrivée au pointage de 11h30, Christophe Pratt est le dernier concurrent nordiste à bénéficier du vent portant qui va l’amener aux portes de la Guadeloupe où sévit la pétole. Bien qu’incertaine, la météo annonce que Veolia Environnement et Brit Air devraient être les premiers à retrouver l’Alizé d’Est. Ainsi le vainqueur de la 9ème Route du Rhum devrait se trouver dans ce duo avec un petit avantage à Veolia qui possède assez d’avance pour contrôler son adversaire. Si le vent le permet, le verdict devrait être connu cette nuit. Au classement de 11h30, l’ETA de Roland Jourdain donnait une arrivée aux alentours de 5 heures du matin (heure de Paris).

Plus d’informations : Site de la Route du Rhum/La Banque Postale

Tags sur NauticNews.com : Route du RhumIMOCA

Crédit Photos : Benoit Stichelbaut

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

1 × 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.