NauticNews Logo

Les tourdemondistes à la Cité de la Voile Eric Tabarly

Exposition "Les Tours du monde à la voile" de la Cité de la Voile Eric Tabarly - Lorient

La Cité de la Voile Eric Tabarly retrace l’épopée des tours du monde jusque la fin de l’année. Depuis les voyages de Magellan (1519/1522), jusqu’au record de Cammas (Trophée Jules Verne 2010), la connaissance du globe a bien changé.  Sur 400 m², cette exposition plonge les visiteurs dans les coulisses de ces tours du monde. La visite se fait d’Est en Ouest, ou d’Ouest en Est, autour d’un grand planisphère des routes maritimes. Une sorte de galerie de l’évolution évoque 37 voiliers précurseurs, du vaisseau du XVI siècle au trimaran en carbone de Cammas en passant par le plus petit mesurant 3,55 m.

Cette exposition temporaire, « Et pourtant ils tournent », inaugurée le 15 mars, s’articule autour d’un globe monumental. Surplombant une large table d’orientation circulaire déroulant une chronologie des tours du monde en 114 dates, celui-ci est animé d’images de mer projetées. Tout autour, un carrousel évoque les raisons de telles aventures et dissimulent 4 cabines « d’embarquement ». Ces dernières offrent un périple audiovisuel sur les différentes façons de faire le tour du monde sur les traces de Magellan (1519), de Joshua Slocum, le premier tourdemondiste en solitaire (1895), de Moitessier (1968) et de Franck Cammas et son tour du monde en 48 jours (2010). Pour compléter le carrousel, une galerie de 45 portraits consultables sur une borne interactive avec une double entrée : chronologique ou par nom. On y retrouve Francis Drake, premier Anglais à faire le tour du monde en 1577, Franck Cammas, dernier recordman en équipage, Dumont d’Urville, découvreur de l’Antarctique en 1826, mais aussi Alain Gerbault, Alain Colas, premier homme à se lancer dans l’aventure en multicoque, Peter Blake et ses multiples victoires, Titouan Lamazou, Catherine Chabaud, ainsi que Dee Caffari, première femme à effectuer le tour du monde à l’envers. Cette exposition passionnante sera aussi l’occasion pour le public d’effectuer une visite virtuelle du dernier monocoque de Michel Desjoyeaux. Aussi, les visiteurs auront l’occasion de participer à un concours offrant un incroyable tour du monde au gagnant. En effet, celui-ci, accompagné d’une personne de son choix, partira pour un voyage de 3 semaines de trois semaines dans le sillage de la Volvo Ocean Race (VOR) qui fait escale à Lorient en juin 2012.

Cité de la voile Eric Tabarly exposition tours du monde visiteurs

Plus d’informations : Site de la cité de la voile Eric Tabarly

Crédit photo : Yvan Zebda

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

18 − onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.