NauticNews

Les voiles font leur révolution à Mandelieu

voiles UK-Halsey Titanium vsTriradial Najad 440AC

La voilerie UK-Halsey près de Cannes, à laquelle NauticNews.com a déjà consacré un long article [lire ici] poursuit sa quête d’innovation. Depuis 2003, cette franchise du groupe américain qui compte une cinquantaine de Lofts à travers le monde est devenue la spécialiste des voiles à membrane. Destinées au marché de la course/croisière, celles-ci sont constituées de deux peaux en Mylar emprisonnant une fibre de carbone ou d’aramide (Kevlar, Technora). Chez UK-Halsey, les deux membranes, constituées de bandes de tissus de 1,06 m de large, sont soudées entre elles par pression sous vide et thermo-fusion. Sans colle ni résine, pour que la fibre centrale soit totalement sèche, sans quoi les risques de cassure deviennent importants, la lamination s’obtient depuis le mois d’avril grâce à un four à chaleur tournante. « Le four de 13 mètres de long construit sur mesure permet d’utiliser une chaleur et une hygrométrie parfaitement contrôlées », explique Alain Janet, le fondateur de la voilerie. « La membrane entière ainsi chauffée est polymérisée en une seule fois à une température constante située en dessous du seuil de déformation du Mylar. Il n’y a plus de risque de délamination car en fusionnant, les 2 peaux de la voile n’en forment plus qu’une ».

UK Halsey Voile dans le four

A leur lancement, les voiles à membrane étaient polymérisées par le passage au dessus de la voile de lampes infrarouges. A cause de l’épaisseur, notamment aux extrémités de la voile, cette opération n’était à ce jour jamais parfaite. « Jusqu’alors la délamination était le talon d’Achille des voiles à membrane », nous raconte Alain Janet. « Les voileries n’avaient pas trouvé de méthodes satisfaisantes pour chauffer à cœur et polymériser complètement les différentes couches, sans déformer par une chaleur excessive la peau en Mylar qui constitue la forme aérodynamique de la voile ». Depuis avril 2011, le problème semble donc être résolu. Après 6 années de développement, le four à chaleur tournante est opérationnel à Mandelieu. Cette innovation mondiale, encouragée par Oseo, la CCI et le Pôle Mer PACA, confère à la gamme Titanium de très bons atouts face à ces concurrentes. D’autant que chez UK-Halsey, la fibre centrale, qui assure l’armature de la voile, est continue d’une extrémité à l’autre. La reprise des efforts est donc totalement homogène et la déformation s’en trouve considérablement diminuée. Et désormais, tout amateur de course/croisière se voit proposer à la carte, des voiles parfaitement cuites à cœur.

Tags sur NauticNews.com : UK-HalseyVoilerie

Crédit photos : UK-Halsey

-NN-

Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.