NauticNews

Bande Dessinée : Le Belem tire ses derniers bords

Belem 4 la dernière traversée BD Delitte Glénat

« La dernière traversée », le 4ème tome des aventures du Belem signées Jean-Yves Delitte, est une bande dessinée esthétiquement très soignée. Pour témoigner de sa passion pour le plus célèbre trois-mâts barque français , le peintre officiel de la Marine belge, auteur de Black Crow et de l’Hermione, utilise de nombreuses doubles pages, découpées dans le sens de la hauteur. La perspective ainsi créée est saisissante, tandis que le voilier semble régulièrement sortir de ses cadres. Page 29 et 30, le dessinateur semble même rendre hommage à Philip Plisson dont la photo, avec la houle arrivant par l’arrière,  a contribué à la renommée internationale du trois-mâts barque qui fêtait alors son centenaire. Lancé en 1896, le Belem n’a cependant croisé commercialement que durant 17 ans. « La dernière traversée » relate d’ailleurs la 32ème et dernière campagne du « yacht nantais » entre la mer des Antilles et la France. A l’issue de celle-ci, le Belem sera livré à son nouvel acquéreur, l’homme d’affaires du Duc de Westminster, qui conservera ses belles lignes et son nom, et surtout lui permettra d’échapper à la première guerre mondiale.

Le tome 4 du Belem, débute en 1915 en Méditerranée. Le capitaine d’un remorqueur coulé par les Allemands, Julien Chauvelon raconte aux rescapés sa dernière campagne à bord du trois-mâts. « Ce merveilleux vaisseau a vu le jour trop tard » explique le 6ème et dernier commandant du Belem (1901-1914). « A l’heure où ses premiers couples et varangues étaient montés en cale de radoub, plus d’un vapeur parcourait depuis plus de 10 années les océans ». Avec en toile de fond la grande guerre qui fait rage, Jean-Yves Delitte relate avec majesté la 32ème campagne, la Der des Ders du Belem. La nostalgie de la marine à voile souffle dans toutes les pages en évoquant la course contre le temps de la marine marchande, qui a définitivement sonné le glas des grands voiliers. Entre les souvenirs poignants de Julien Chauvelon et la passion de l’ancien architecte-designer belge, « la dernière traversée » se lit avec plaisir et émotion. La qualité des détails et le travail esthétique sur les paysages contribueront également à ravir les amateurs de vieux gréements, ainsi que bien entendu, les très nombreux fans du « yacht nantais ».

Plus d’informations sur les ouvrages de Jean-Yves Delitte : Site des éditions Glénat

Tags sur NauticNews.com : Bande DessinéeJean-Yves Delitte

-NG-

« La dernière traversée », le tome 4 de la série Belem publié aux éditions Glénat  est en vente dans la BDtèque de la librairie Nautique de NauticNews.com

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

14 − 11 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.