NauticNews

Voile Olympique : Une Sail for Gold de Laser musclée

Laser  standard Sail for Gold 2011 Slingsby

Le N°1 mondial de Laser, Tom Slingsby (AUS) a remporté la Sail for Gold. Dominant le début de saison, le champion du monde en titre, déjà vainqueur à Medemblik, a par la même occasion gagné la coupe du monde ISAF de la discipline en montant sur le podium lors des 5 épreuves auxquelles il a participé. A l’aise dans les conditions musclées, les premières régates ayant été disputées par 18/25 nœuds de vent avec des rafales fréquentes à 30, il a remporté 3 des 11 manches, et ne s’est jamais classé plus loin que la 12ème place. Tout aussi régulier, Andrew Murdoch (NZL) décroche la médaille d’argent  tandis que le bronze est obtenu par le champion olympique en titre Paul Goodison (GBR) dont la moins bonne place comptabilisée est une 9ème ! Ce trio de tête a réellement dominé la Sail for Gold, le 4ème, l’Allemand Simon Groteluschen étant relégué à 24 points du podium. Ces coureurs ont également marqué pas mal de points en vue de leurs sélections olympiques respectives même s’ils appartiennent à des nations très représentées en Laser, qui est d’ailleurs la flotte la plus dense de la voile olympique. Ainsi, parmi les 8 premiers de la Sail for Gold, on retrouve 2 Australiens, 2 Néo-zélandais, 2 Anglais et 2 Allemands. Quant aux deux français, Jean-Baptiste Bernaz et Rodrigue Cabaz, ils se classent respectivement 31ème et 33ème. Si Cabaz a alterné les bonnes manches et les très mauvaises, notamment les 2 dernières (56/62), Bernaz a semblé souffrir physiquement dans la brise. Le N°1 Français, éprouvé par la préparation hivernale peine à retrouver son niveau. La petite coupure avant les championnats d’Europe devrait lui permettre de se régénérer. Cette compétition pourrait d’ailleurs être déterminante pour la sélection au Test Event qui réunira les N°1 de chacune des nations sur ce plan d’eau si le DTN choisi de ne pas trancher avant.

Laser radial Sail for Gold 2011 Bouwmeester

En Laser Radial, c’est également la N°1 mondiale qui a remporté la Sail for Gold. Marit Bouwmeester (NED) a dominé la régate qu’elle termine avec 27 points d’avance sur la Belge Evi Van Acker (N°2 mondiale) qui conserve sa première place à la coupe du monde d’1 petit point. Le podium est complété par l’Irlandaise Annalise Murphy qui profite de la disqualification de la Française Sophie De Turckheim en Medal Race. La licenciée du YC Antibes a fait une très belle compétition. Vainqueur de deux manches, elle se battait pour le podium lors de la dernière régate avant d’être victime de 3 sifflets d’arbitres. Elle se classe finalement 5ème de l’épreuve à 16 pts du podium malgré les 22 pris en Medal Race. L’autre française, Sarah Steyaert n’a pas été dans le rythme. Seconde lors de la SOF de Hyères, la licenciée du CV Chatelaillon termine 24ème et complique la tâche du DTN qui devrait donner sa sélection pour le Test Event cette semaine. A moins que les résultats du Laser, en Standard comme en Radial, l’incite à reporter sa décision aux championnats d’Europe qui se disputeront début juillet en Finlande.

Tags sur NauticNews.com : Voile OlympiqueLaserJean-Baptiste BernazSophie De Turckheim

Crédit photo : On Edition

-NG-

Tagged with:

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

19 − neuf =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.