NauticNews

S33 One Design : Faire part de naissance de Classe

S33 One Design

Le premier voilier S33 One Design s’apprête à être mis à l’eau en Argentine. En gestation depuis de plusieurs années, le projet porté par deux régatiers amateurs a enfin vu le jour au chantier Martinoli Marine. A peine mis à l’eau, une batterie d’essais va être effectuée sur le Rio del Plata par le dernier né du cabinet Soto Acebal Naval Architects, concepteur du Soto 40 qui régate avec les TP52 sur le circuit de l’AudiMed Cup. Quant au baptême, il est prévu pour le 5 août, devant la presse et le public, au Yacht Club Argentino de Buenos Aires.

Genèse du S33 One Design

Augusto Bassanetti, barreur en ORC international et Manuel Schmidt-Grynbaum,  régatier émérite, ont souhaité créer un voilier monotype, simple, puissant dont le coût pourrait être limité. Ainsi avec un bateau proposé à 120 000 euros livré en Europe, un jeu de voile Quantum à 14 000 euros, et un règlement limitant à deux marins professionnels, les amateurs pourront régater à armes égales tout en maîtrisant leur budget. Côté performances, les initiateurs du projet promettent de l’exceptionnel.  » La grand voile carrée développe une puissance supérieure d’au moins 20%, explique Manuel Schmidt-Grynbaum. Elle permettra au S33 One Design de remonter au vent, avec une vitesse et un angle impressionnants pour un bateau de cette taille. Mais surement le plus impressionnant  sera l’immense asymétrique, qui enverra le bateau au planning des 8 nœuds de vent ».

S33 One Design plan de pont

Premiers bords du S33 One Design

Construit en Infusion, epoxy sandwich core-cell/fibre de verre, le S33 One Design a un déplacement lège de 2,25 tonnes pour une surface de voilure de 69 m² au près et 168,2 m² sous spi. Pour offrir de la raideur à ce voilier de 10,17 m de long, pour une largeur de 3,12 m, le tirant d’eau obtenu par la quille relevable est de 2,15 m. Lors des prochains jours, les premiers essais serviront à valider les choix et à apprécier le travail du chantier Martinoli Marine, l’un des plus prestigieux d’Argentine à qui l’on doit des Frers 60′ ainsi que le TP52 Mui Mui dessiné par Juan Kouyoumdjian. La présentation officielle permettra également aux 5 premiers clients argentins d’assister à la naissance de cette classe. D’autres armateurs, au Chili comme au Brésil, attendent également cet événement pour se lancer dans la constitution d’une seconde flotte. La première régate de S33 One Design aura d’ailleurs lieu en Uruguay, en janvier 2012, pour le Circuito Atlántico Sud Rolex Cup. Quant à l’Europe, Manuel Schmidt-Grynbaum a dévoilé à NauticNews.com son intention de présenter son monotype lors du Nautic de Paris 2012.

Fiche technique du S33 One Design sur NauticNews.com

Tags sur NauticNews.com : MonotypieMartinoli Marine

Crédit photos : Soto Acebal

-NG-

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

dix − dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.