NauticNews Logo

Extreme Sailing Series de Nice : Du suspens avec Groupe Edmond de Rothschild

extreme sailing series nice Gitana groupe Rothschild par Nathalie Colloud 1

Groupe Edmond de Rothschild est en tête du classement provisoire des Extreme Sailing Series de Nice après 4 jours de régates, et 26 manches courues. Mais au moment d’entamer le dernier après-midi course, le bateau skippé par Pierre Pennec mène la flotte des 11 Extreme 40 avec seulement 15 pts d’avance sur Artemis de Terry Hutchinson. Lancée peu après 14 heures, la manche 27 aurait pu être la dernière, en raison de la faiblesse de la brise, et aurait donc compté double. C’est pourquoi, juste après le passage de la ligne de départ, lorsque que Groupe Edmond de Rothschild a écopé d’une pénalité et qu’Artémis s’envolait en tête de la régate, la tension est montée d’un cran à bord de l’annexe de l’équipe où NauticNews.com avait pris place. Cyril Dardashti le manager de l’équipe nous a gentiment autorisés à suivre cette régate si cruciale. Pouvait se jouer, la victoire des Extreme Sailing Series de Nice, mais également le reste de la saison, où avant cette épreuve, la 7ème sur 9, Groupe Edmond de Rothschild est second du classement général à 1 petit point de Luna Rossa, actuel 4ème.

Une régate sous tension

A bord de l’annexe de l’équipe se trouvaient cet après-midi Cyril Ducrot, le boat captain, Sébastien Stephant, préparateur du bateau qui vient juste d’intégrer l’équipe ainsi que le navigateur Philippe Mourniac [voir notre article], coach pour l’épreuve niçoise. Après la pénalité du départ, Pierre Pennec et son équipage composé de Christophe Espagnon, Thierry Fouchier et Hervé Cunningham, ont réussi à remonter peu à peu. Suite à une belle descente sous Gennaker, les Français ont failli faire un grand coup. Malheureusement, leur passage à la porte sous le vent a manqué de vitesse, et le temps de reprendre de l’air, plusieurs concurrents ont pu creuser l’écart. Si c’était la dernière manche, comme la brise mourante pouvait le laisser supposer, le doublage des points obligeait à ne pas avoir plus de 7 bateaux avec le Suédois. Bien concentré, Pierre Pennec a réussi à distancer Team New Zealand et à croiser la ligne à la 7ème position, au terme d’une manche qui a duré plus de 40 minutes.

extreme sailing series nice Gitana groupe Rothschild par Nathalie Colloud 2

Des multicoques à suivre.

Le comité de course ayant choisi d’envoyer deux autres manches, celle-ci ne comptera que pour une, et donne donc à Groupe Edmond de Rothschild une avance de 9 points sur Artemis et 17.5 sur Alinghi. Deux manches plus tard, au terme d’un suspens haletant, les Français ont signé leur seconde victoire de la saison, après celle de Muscat lors de l’Acte 1. Sitôt l’épreuve de Nice achevée, et la remise des prix, l’équipe n’a pas le temps de chômer et doit s’atteler sans attendre au démontage du bateau. Après une journée environ de travail, tout tiendra dans deux containers qui prendront mardi la direction d’Almeria (Espagne), où se disputera du 12 au 16 octobre le 8ème des 9 actes des Extreme Sailing Series 2011. Les préparateurs auront sur place deux jours pour remonter le bateau avant d’entamer les entrainements. La logistique prenant énormément d’importance, notamment avec la mise à l’eau à la fin du mois du MOD 70 skippé par Sébastien Josse, l’an prochain, Cyril Ducrot présent dans l’équipe depuis sa création il y a 2 ans, s’en chargera à plein temps.

Tags sur NauticNews.com : Extreme Sailing Series Extreme 40Groupe Edmond de Rothschild

Crédit photos : Nathalie Colloud

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

cinq + trois =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.