NauticNews

Trophée Jules Verne : Conditions difficiles pour Banque Populaire

Trophee jules verne maxi trimaran banque populaire ocean pacifique

Après avoir essuyé une violente tempête, le Maxi Trimaran Banque Populaire se fraye un chemin à travers les glaces d’un Océan Pacifique enfin devenu calme. Trop calme même durant une douzaine heures durant lesquelles Loïck Peyron et ses marins sont restés empétolés. Mais cela ne va pas durer. La brise se renforce, tout comme la vigilance à bord après avoir aperçu des « glaçons » de 20 km de long. « Plus ça va et plus on se rend compte qu’il y a beaucoup d’icebergs devant nous » a expliqué le skipper du maxi trimaran. « C’est la nuit et les garçons sont en veille en permanence. Hier il y en avait partout et malheureusement, il y en a encore dans notre Est ». La route a donc du être rallongée. Mais l’avantage de cette zone de glace est qu’elle génère une mer plate malgré le vent qui va se renforcer progressivement. Banque Populaire qui compte encore une avance de 1 157 milles sur le temps de passage de Groupama 3, va donc pouvoir, prudemment, reprendre sa course en avant. Attendu au Cap Horn le 23 décembre, le maxi trimaran devrait être juste pour inscrire son nom sur le tableau des records du WSSRC [World Sailing Speed Record Council, ndlr]. Le record de la traversée du Pacifique Sud (Tasmanie/Cap Horn) pourrait rester la propriété de Bruno Peyron (8 j 18 h et 8 min sur Orange II en 2005) alors que celui de l’Indien vient juste de revenir dans la famille depuis les 8 j 7 h 22 min de Loïck.

Tags sur NauticNews.com : Maxi Banque PopulaireTrophée Jules VerneRecords de traverséeVPLP

Crédit Photo: BPCE / Banque Populaire

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

seize + 2 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.