NauticNews Logo

Salona 38 : anatomie d’un succès annoncé

Salona 38 nouveautés 2012 barré par Dean Barker

Le nouveau Salona 38 succède au 37, champion d’Europe ORC et best seller du chantier Ad Boats. « Agréable à barrer, bien équilibré et confortable » selon le skipper Néo-Zélandais Dean Barker, ce nouveau Cruiser/Racer est doté d’un châssis en inox où est directement boulonnée la quille développée par Jason Ker, spécialiste de la Coupe de l’America. Le squelette solide du Salona 38, tout comme la présence de cloisons étanches à l’avant et la poupe, témoigne de la volonté du chantier naval situé à Solin (anciennement « Salona ») dans la banlieue de Split en Croatie de proposer des voiliers sûrs et rapides.

Visité lors du Nautic de Paris, le Salona 38 séduit notamment par son cockpit, pensé pour la régate comme pour la croisière. Ses bancs peu profonds sont très pratiques avec leur assise légèrement relevée. Les deux barres à roues en carbone, les cales pieds de près amovibles et le rail de fargue, encastré dans le pont et masqué à quai par un cache en teck, libèrent l’espace arrière à quai ou au mouillage tout en étant extrêmement confortables en mer. Au niveau manœuvres, l’écoute de GV Full Batten (45.5 m²)  à l’Allemande revient sur deux winchs accessibles depuis les postes de barre. Deux autres winchs un peu plus avancées sont dédiés au génois de 42.9 m² dont le long rail permet de bien jouer avec le recouvrement. Pour accéder à l’avant, le passage est facilité par les cadènes recentrées. A l’intérieur, le carré est assez agréable, lumineux et d’une bonne hauteur sous barrots. Il est organisé autour d’une grande table avec à bâbord une banquette en U tandis que le flanc tribord est doté d’une longue banquette. La cuisine, également à bâbord, est compacte et bien équipée. L’autre côté du pied de la descente est occupé par la table à cartes.

Salona 38 nouveautés 2012 cruiser racer

Pour la version 3 cabines, présentée à Paris, les deux cabines arrière sont identiques tandis que dans la version 2 cabines, la tribord est transformée en coffre à voiles. La bâbord, grâce à une cloison excentrée sous le cockpit, gagne de la largeur. La salle de bains bénéficie également d’une plus grande superficie. L’intérieur ergonomique démontre que le Salona 38 possède dans ses gènes les attributs de la course comme de la croisière. Cette polyvalence agréable pour des voiliers de cette vélocité ont sûrement été à l’origine du choix de la célèbre école des Glénans de se doter d’une flotte de bateaux Salona. Le Salona 38 devrait donc connaître un succès équivalent, voir supérieur à son prédécesseur le 37. Quant au Salona 35, présenté en avant-première au Salon de Düsseldorf, il remplacera le 34 et devrait également rencontrer de nombreux amateurs.

Fiche Technique sur NauticNews.com du Salona 38 La gamme complète AD Boats

Tags sur NauticNews.com : Salona Nautic de ParisSalons nautiques

Crédit photo : salonayachts.com

-NG-

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

4 × 4 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.