NauticNews

AC World Series: Première victoire pour Energy Team

Yann Guichard et l’équipage d’Energy team signent ce soir leur première victoire de manche lors de la cinquième régate des AC World Series de Naples. La deuxième manche du jour sera moins à l’avantage des Français qui terminent en 7e position. A l’issue des deux manches courues ce vendredi 13 avril, Energy Team se hisse ce soir à la 4e place du classement général provisoire.

Energy remporte la première manche
Peu de vent, une petite dizaine de nœuds, de la pluie et un magnifique départ lancé d’Energy Team pour la première régate en flotte du jour, à Naples. Troisième à la bouée de dégagement, l’AC45 français est surtout le premier à empanner et prendre la gauche du plan d’eau…, le bon côté. Tribord amures, Yann Guichard parvient à faire l’intérieur au leader, Team Korea, et vire la deuxième marque en tête, pour la première fois de ces World Series de Naples.

Derrière, c’est l’embouteillage à la porte et Team New Zealand est pénalisé alors qu’à l’avant, les Français s’envolent en tête en compagnie de Team Korea. Sur le troisième bord, le duel est splendide entre les deux AC45, poursuivis par l’Oracle de James Spithill, en 3e position. Croisements millimétrés entre les deux leaders, Yann Guichard informe et encourage sans cesse ses équipiers, avec un calme olympien, dans ce duel de haute volée.

A la 3e marque, c’est extrêmement tendu entre les deux bateaux, mais Energy Team passe encore en tête sur une superbe accélération et prend 17 secondes d’avance. Le bord de portant qui suit est impeccable pour Energy Team qui accroît son avance de 5 secondes. Team Korea est désormais 2e à 22 secondes et Oracle Spithill 3e à 36 secondes.

Au cinquième des neufs bords, Energy Team contrôle en tête, avec 90 mètres d’avance. Il faut chercher chaque risée pour lever la coque et progresser. Mais dans 7 nœuds de vent Energy Team avance à… 7 nœuds et peut encore creuser un peu plus l’écart quand Oracle Spithill vient attaquer Team Korea.

A la marque 5, mi-parcours, Energy Team est toujours en tête après 21 minutes de course… mais Oracle Spithill revient derrière en deuxième position à la faveur d’une risée. Pendant ce temps, le leader du général ETNZ skippé par Dean Barker navigue en 9e et dernière position, plus de 3 minutes derrière le solide leader Energy Team ! Yann Guichard et ses hommes signent une vraie démonstration, avec 200 mètres d’avance à l’avant-dernière marque. Comme dans les livres, Energy Team se place en permanence entre la prochaine marque et le reste de la meute emmené par Spithill. « On s’arrache les gars, c’est super ! » encourage Yann Guichard, juste avant un dernier et spectaculaire envoi de grand gennaker. Le huitième et avant dernier bord est un régal pour Energy Team qui aura fait toute la course en tête et maîtrisé son sujet. Spithill parvient à revenir à quelques longueurs, mais Guichard contrôle et au terme de 39 minutes et 14 secondes Yann Guichard et ses hommes signent la première victoire française sur ces World Series de Naples, 10 secondes devant James Spithill. Magique ! Super opération au général aussi : Energy Team remonte de la 5e à la 3e place après cette cinquième manche napolitaine.

Manche 2 : Trou de vent fatal
Superbement positionnés entre la ligne et la flotte, Energy Team et trois autres bateaux sont hélas rappelés pour quelques centimètres d’anticipation sur la ligne. Coup dur au départ de cette sixième manche napolitaine donc, mais l’intention était excellente. Compte tenu de cette pénalité, Energy Team ne s’en tire pas si mal en passant en 6e position à la deuxième marque. Toujours sous la pluie et dans de petits airs très instables, c’est Oracle Spithill qui mène la danse devant Team Korea et China Team. En direction, le vent varie de l’ordre de 10 à 15 degrés en quelques dizaines de mètres. En force, il passe volontiers de 7 à 11 nœuds sans prévenir.

Energy Team est à la peine en 8e position au quatrième bord, alors que Dean Barker vient titiller la supériorité de James Spithill. Mais au terme d’un bon bord de près, Yann Guichard peut répéter « c’est bien les gars » : Energy Team vient une nouvelle fois de prouver sa belle capacité à revenir : trois places de reprises en un seul bord de près ! En tête le podium est fait à mi-course : Oracle Spithill et TNZ sont à la lutte au couteau, chassés par Luna Rossa Swordfish. Malheureusement pour Energy Team, un trou de vent à la 6e marque lui est très défavorable : quatre bateaux en embouteillage à la bouée le recalent en 7e position. En tête, Dean Barker donne la leçon et les Néo-Zélandais se reprennent de leur contre-performance dans la course précédente pour s’adjuger leur quatrième victoire en six manches. Oracle-Spithill termine 2e, Luna Rossa Swordfish 3e. La fin de course est difficile pour les 6 autres bateaux, tous en panne de vent. Grosse bagarre sur le finish… mais nouvelle pénalité à l’encontre d’Energy Team qui termine finalement 7e.

Au final de cette troisième journée, Energy Team se hisse donc à la 4e place au général, à égalité de point avec Team Korea et pourra fêter ce soir sa première victoire de manche !

Commentaires de Yann Guichard : « On a pris un bon départ aujourd’hui dans la première manche et pu mener la flotte de bout en bout. La manche était longue, il y a eu des rebondissements et c’est super pour toute l’équipe de gagner cette manche. C’était pas facile avec le vent qui changeait très souvent de direction et d’intensité. Il y avait pas mal de stress et de tension à bord et c’est donc un vrai plaisir d’avoir pu contrôler James Spithill jusqu’au bout, alors qu’il était revenu au contact juste derrière nous ».

Classement provisoire après la troisième journée et six manches courues.

  1. Emirates Team New Zealand (Skipper : Dean Barker); 52 points
  2. ORACLE Racing – Spithill (Skipper : James Spithill); 47 points
  3. Luna Rossa – Piranha (Barreur : Chris Draper); 42 points
  4. Team Korea (Skipper : Nathan Outteridge); 39 points
  5. Energy Team (Skipper : Yann Guichard); 39 points
  6. Luna Rossa – Swordfish (Barreur : Paul Campbell-James); 35 points
  7. ORACLE Racing – Bundock (Skipper : Darren Bundock); 28 points
  8. Artemis Racing (Skipper : Terry Hutchinson); 20 points
  9. China Team (Skipper : Fred Le Peutrec); 8 points

Tags sur NauticNews: AC World SeriesAmerica’s CupAC45Energy Team

Crédit Photo: © Gilles Martin-Raget / ACEA

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

sept − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.