NauticNews

AC World Series: Un « super sunday » italien

La météo maussade à Naples n’a pas entaché la passion des Italiens, récompensés par la belle performance de Luna Rossa-Piranha mené par le décidément très talentueux Chris Draper qui remporte la grande régate en flotte finale du ‘Super Sunday’, lui assurant la victoire du Fleet Racing Championship. Ce même équipage avait déjà terminé deuxième des Match Race en début d’après-midi ! Joli résultat également pour l’équipage de Terry Hutchinson qui efface son chavirage du premier jour par sa victoire dans le Match Racing Championship.

Si James Spithill (ORACLE Racing) n’a pas été à son meilleur niveau cette semaine, il prend néanmoins la tête du classement général de la saison 2011-2012, devançant désormais d’un point son rival Dean Barker (Emirates Team New Zealand) qui est passé à côté de ce rendez-vous italien.

Artemis Racing, vainqueur des duels
Terry Hutchinson rappelait en début de semaine à quel point son équipe s’est entrainée cet hiver à Valence. Le chavirage d’Artemis Racing le premier jour avait été plutôt difficile à admettre pour le team suédois qui n’a pas réussi à briller ensuite sur les régates en flotte. En revanche, les hommes de Hutchinson ont mené un parcours exemplaire en Match Race, battant aujourd’hui les deux Luna Rossa : l’espadon de Paul Campbell-James en demi-finale puis le Piranha de Chris Draper en finale.

Les Italiens réussissent leur entrée !
Le syndicat du magna de la mode et patron de Prada, Patrizio Bertelli, a imposé sa griffe à Naples devant ce public italien totalement fan de voile et supporter dans l’âme. Menés par deux experts britanniques de la voile légère, eux-mêmes épaulés par de solides match racers et vétérans de la Coupe comme les tacticiens Francesco Bruni avec Chris Draper et Max Sirena aux côtés de Paul Campbell-James, les deux bateaux de Luna Rossa ont réussi leur entrée dans les America’s Cup World Series.

Bonne semaine pour Energy Team
Les Français terminent 5e du tournoi de Match Race et 4e des Fleet Racing. Au bilan d’Energy Team : une place de 2 mercredi, une victoire vendredi et une 4e place sur la course en flotte du jour ainsi que des résultats très corrects toute la semaine. Les Français se tirent bien de ces épreuves napolitaines, surtout au regard d’un hiver sans entraînement et de finances sans commune mesure avec les grosses écuries. Yann Guichard qui barrait à Naples et passe le guidon à Loïck Peyron dans un mois à Venise, affirme qu’avec un peu plus de régularité, cette équipe est capable d’accrocher le podium de la saison 2011-2012.

Bundock, champion de vitesse
Comme il l’avait fait à San Diego, Darren Bundock (ORACLE Racing) signe le meilleur chrono sur les AC500 Speed Trials avec un run sur 500 mètres réalisé en 47,56 secondes. A noter qu’Energy Team enregistre le 4e temps avec 3,95 secondes de plus.

Ils ont dit :

James Spithill (AUS), skipper, ORACLE Racing Spithill (USA) :
« Nous avons été assez moyens mais les gars ont fait du bon travail pour rester calmes. John Kostecki (tactique) a trouvé les bonnes risées pour nous faire reprendre du terrain. La bonne nouvelle, c’est que nous prenons la tête du classement de la saison, tenue depuis longtemps par Emirates Team New Zealand. Nous n’avons toujours pas le niveau que nous devrions avoir, nous avons fait des erreurs, et moi notamment, mais le plus important est que nous menions la saison. »

A propos de Luna Rossa Piranha : « Ils ont vraiment été très impressionnants. Nous pouvons certainement dire que le soutien de leur public a été un avantage. Terminer deuxièmes du Match Race et remporter le Fleet Race est forcément très excitant pour eux. C’est fantastique d’avoir un public fan de ce sport et qui supporte comme ça son équipe. Ça va être génial à Venise ! »

Chris Draper (GBR), barreur, Luna Rossa – Piranha (ITA) :
« Incroyable. Avoir un tel soutien du public fait une vraie différence pour nous. L’équipe a travaillé dur ce dernier mois en Italie, en prenant du plaisir à chaque minute. Sur cette dernière course en flotte, c’était très difficile de prendre l’avantage dans ce vent si faible. Lorsque que nous sommes arrivés à la marque sous le vent, nous savions que ORACLE Spithill serait gêné par notre vent…Maintenant, nous allons continuer à aller de l’avant et à nous entrainer dur pour Venise le mois prochain. »

Yann Guichard (FRA), barreur, Energy Team (FRA) :
« Nous sommes venus humblement à Naples, sans avoir eu la chance de pouvoir nous entrainer cet hiver. L’une des clefs à Naples a été les départs et la course finale a été à l’image de toute la semaine avec un vent très instable en force et en direction. C’était excellent pour Luna Rossa de marcher comme ça en Italie devant son public. Pour Energy Team, c’était une bonne chose de remporter cette manche avant-hier, de mener de bout en bout et de contrôler James Spithill. Maintenant, il faut réussir à être plus réguliers, et aux avant-postes, pour accrocher un podium à Venise où ce sera Loïck à la barre et moi le coach. Nous pouvons même accrocher le podium de la saison. En France, nous avons la culture du multicoque et j’ai la chance d’être dans la même équipe que Loïck et Bruno Peyron. Néanmoins, nous voyons bien que les autres teams apprennent vite sur ce support. »

Terry Hutchinson (USA), skipper, Artemis Racing (SUE) :
« Quel bel effort de toute l’équipe pour hisser le bateau jusque-là après notre première journée désastreuse. Cela nous aide à nous rappeler à quel point notre route vers la victoire de l’America’s Cup est encore longue. C’est bien de gagner en Match Race, de réussir à franchir cette petite étape mais nous avons encore tant à faire. Nous devions tirer avantage de l’opportunité qui nous était offerte vis à vis de Team New Zealand, et nous avons su capitaliser. Cela en dit long sur le potentiel des membres d’Artemis Racing et j’ai une pensée sincère pour tout ceux qui travaillent à Valence et qui nous ont beaucoup aidé à arriver jusqu’ici. »

Fleet Racing Championship Naples – Classement de la Manche 7 :

  1. Luna Rossa – Piranha
  2. ORACLE Racing Spithill
  3. Artemis Racing
  4. Energy Team
  5. Team Korea
  6. ORACLE Racing Bundock
  7. Emirates Team New Zealand
  8. China Team
  9. Luna Rossa – Swordfish

Fleet Racing Championship Naples – Classement général après sept manches :

  1. Luna Rossa – Piranha (Barreur : Chris Draper); 92 points
  2. ORACLE Racing – Spithill (Skipper : James Spithill); 77 points
  3. Emirates Team New Zealand (Skipper : Dean Barker); 60 points
  4. Energy Team (Skipper : Yann Guichard); 54 points
  5. Team Korea (Skipper : Nathan Outteridge); 49 points
  6. Luna Rossa – Swordfish (Barreur : Paul Campbell-James); 41 points
  7. Artemis Racing (Skipper : Terry Hutchinson); 40 points
  8. ORACLE Racing – Bundock (Skipper : Darren Bundock); 37 points
  9. China Team (Skipper : Fred Le Peutrec); 15 points

AC500 Speed Trials Naples – Epreuves de vitesse sur 500 mètres :
ORACLE Racing Bundock – 47.56 seconds
Artemis Racing… +0.02
Luna Rossa Swordfish… +1.94
Energy Team… +3.95
China Team… +3.97
Team Korea… +5.23
Luna Rossa Piranha… +8.69
ORACLE Racing Spithill… +10.89
Emirates Team New Zealand… +11.50

Match Racing Championship Naples – Duels de dimanche

Finale – Artemis Racing bat Luna Rossa Piranha, delta 32 secondes
Demi-finale 1 – Artemis Racing bat. Luna Rossa Swordfish, delta 37 secondes
Demi-finale 2 – Luna Rossa Piranha bat ORACLE Racing Bundock, delta 41 secondes

Match Racing Championship Naples – Classement général

  1. Artemis Racing
  2. Luna Rossa – Piranha
  3. ORACLE Racing – Bundock
  4. Luna Rossa – Swordfish
  5. Energy Team
  6. Team Korea
  7. ORACLE Racing Spithill
  8. Emirates Team New Zealand
  9. China Team

Tags sur NauticNews: AC World SeriesAmerica’s CupAC45Energy Team

Crédit Photo: © Gilles Martin-Raget / ACEA

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

3 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.