NauticNews Logo

Lissac Classic : Un vent de nouveautés sur Noirmoutier

Lissac Classic 2012 requins dragons classiques

La Lissac Classic de Noirmoutier réunit depuis vendredi 3 août une flotte élégante et sportive sous l’égide du Cercle de Voile du Bois de la Chaize. Les deux premières manches se sont courues par 15 noeuds de vent, avec quelques rafales à plus de 25 nœuds. Pour les 20 Requins, les 20 Dragons et les 18 voiliers réunis sous la flamme classique, avec notamment Pen Duick, Oriole, le premier Dilong, un dragon doté d’un gréement aurique [voir article] et des classes métriques (8 m JI, 6 m JI, 5.5 m JI et 7.5 Bretecher), cette 1ère journée a été plutôt éprouvante. Prudents sur l’eau, les 58 concurrents ont néanmoins régaté avec beaucoup d’énergie et de détermination. Pour le second jour de course, avec une brise de Sud/Ouest toujours au rendez-vous, le comité a choisi de placer la bouée au vent très proche de la côte, au niveau de l’anse rouge. Ainsi, les spectateurs assistent depuis la célèbre Plage des Dames au défilé des voiliers remontant au près puis repartant sous spis.

« La Lissac Classic est la continuité de la Lancel qui réunit chaque année Dragons, Requins et voiliers classiques » nous a expliqué Guy de Panafieu, président du CV du Bois de la Chaize. « Et chaque édition apporte son lot de nouveautés. Cette année, nous changeons de sponsor avec Lissac qui est un nouveau venu dans le monde du nautisme. Des animations à terre sont organisées par nos partenaires et place des armes un grand concert gratuit associe tous les gens présents ». Côté course, au terme d’une journée de nouveau éprouvante, c’est Lady Jane de Luc Pillot qui domine les débats en Dragon. Il possède 4 pts d’avance sur Rémy Arnaud (Legend) et 7 sur Yves Pajot (Startigenn). Chez les Requins, Pieric 6 de Philippe Burban partage la tête avec Shamrock de Hugues Lemonnier tandis que Morgan de Bruno Tantet est en embuscade à 4 pts du duo. Chez les classiques le 30m² Harlekin est largement en tête devant Orana, un sloop bermudien, Oriole, un New York 30 pieds dessiné par Nathaniel Herreshoff. Le 5ème est le Dilong Cattleya, avec à son bord Jacques Fauroux, concepteur du gréement, dont le lancement officiel a eu lieu à Noirmoutier et dont la Lissac Classic constitue la toute première régate. Le classement est clôturé par Pen Duick et Rose Noire, peu à l’aise dans ces conditions ventées. Le dernier jour de course devrait se disputer une nouvelle fois sous un régime de brise. Le spectacle, visible depuis la Plage des Dames promet donc d’être une nouvelle fois au rendez-vous.

Lissac Classic 2012 dragons

Plus d’informations : Site du CV Bois de la Chaize

Tags sur NauticNews.com : Yachts ClassiquesRégates Classiques

Crédit photos : Yves Suinat

-NG-

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

9 − 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.