NauticNews Logo

Navigations distinguées pour les Dilong

Dilong Les Voiles de légendes-La Baule-©Patricia Lascabannes-9448

Les Dilong poursuivent leur tournée en Atlantique. Ils se rendent au Festival de la Voile de l’Ile aux Moines après avoir participé à la Lissac Classic de Noirmoutier et aux 10èmes Voiles de Légendes de La Baule. Durant 4 jours, cet événement nautique a réunit 74 voiliers dont 39 classiques. Catleya, le premier Dilong, a navigué au cœur d’une flotte élégante et historique menée par Pen Duick, l’un des plus célèbres plan Fife tandis qu’Highlander, le premier Dragon à changer de gréement a effectué quelques sorties. Les deux voiliers ont cependant pu naviguer de conserve dans une belle brise. Enchainant virements et grandes descentes au portant, les Dilong ont réellement impressionné par leur puissance, leur réactivité et leur élégance. Les spectateurs le long du chenal, les marins venus à bord ou les membres du Yacht Club de La Baule ont salué les qualités nautiques et esthétiques des deux voiliers. « Je trouve ce bateau super. Ca donne envie de transformer son vieux Dragon pour naviguer en Classique. Et surtout, ça a une super gueule » a expliqué avec enthousiasme François-Xavier Baley, le président du YCLB.

Des voiliers de légendes à La Baule

Les Dilong ont participé à un événement magnifique réunissant Requins, Dragons, un plan Fife, des 8 mètre JI et des Arpèges notamment. Nouveaux venus dans la flotte classique, les voiliers proposés par Focus Esprit de Légendes Yachts, se sont rapidement faits une place. Barré le premier jour par Yves Pajot, intéressé par ce projet, Catleya a effectué de grandes et belles navigations dans des conditions idéales. Le soleil et une brise de 10 nœuds ont ponctué des journées sur l’eau parfaites, d’autant que naviguer au cœur d’une telle flotte est également un ravissement pour l’oeil. Dans le même temps, Highlander, un Dragon en bois de 1979, avec un pont en teck et un rouf en acajou, terminait sa mutation en Dilong. L’élégance de sa coque alliée à l’esthétique gréement aurique, a enchanté toutes les personnes présentes. Et dés que l’imposante voilure du second Dilong a été hissée, les superlatifs ont manqué. Racé et véloce, Highlander a tiré les premiers bords de sa seconde vie dans la baie de La Baule et sera l’une des belles attractions du Festival de la Voile de l’Ile aux Moines.

Dilong Les Voiles de légendes-La Baule-©Patricia Lascabannes-0062

Fiche technique sur NauticNews.com du Dilong

Tags sur NauticNews.com : Yachts ClassiquesRégates Classiques

Crédits photos : Patricia Lascabannes

-CP-

Tags (étiquettes) :

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

2 × 1 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.