NauticNews

Extreme Sailing Series: Première journée musclée à Cardiff

L’Act 5 des Extreme Sailing Series s’est ouvert dans des conditions musclées aujourd’hui à Cardiff au Pays de Galles, ne laissant aucun répit aux neuf Extreme 40 en compétition. L’équipe autrichienne Red Bull Sailing Team a été la plus efficace sur ce plan d’eau miné avec des vitesses affichées de plus de 25 nœuds dans un vent aussi fort. «C’était vraiment limite toute la journée avec ce vent qui atteignait les 25 nœuds, mais nous n’avons jamais perdu le contrôle du bateau », confie le skipper Roman Hagara. «C’est sympa d’être en tête du classement à l’issue de cette première journée, mais il reste encore trois jours de course. Nous savons que nous pouvons gagner mais nous devons rester concentrés ».

Pour l’équipe locale Team Wales en revanche, la journée s’est mal terminée avec un démâtage dans la dernière manche. Une pièce a semble-t’il cédé, entraînant la chute du mât, qui, heureusement pour eux, est resté en un seul morceau. Le jeune skipper gallois Dave Evans, épaulé à la tactique par Hannah Mills, médaillée d’argent de 470 aux deniers JO, prévoit d’être présent sur l’eau demain. La nuit s’annonce longue pour leur équipe technique.

La course aujourd’hui s’est jouée sur les manœuvres et l’objectif pour les équipages était d’éviter au maximum les erreurs, comme le rappelle l’Américain Morgan Larson, skipper d’Oman Air, qui termine deuxième ce soir. « C’était très chaud. Tout va très vite dans ces conditions. Nous avons vraiment eu beaucoup de vent aujourd’hui. Mais un vent irrégulier en force et en direction. C’était un peu de la folie ! Les manches étaient très disputées et nous sommes contents de terminer sans rien avoir cassé. Notre équipage a fait du beau boulot dans les manoeuvres ».

La brise galloise n’a en revanche pas réussi aux équipages français. Groupe Edmond de Rothschild et ZouLou terminent la journée respectivement en septième et huitième position. «Nous avons fait des erreurs aujourd’hui, notamment sur les premières manches, du fait du nouvel équipage », reconnaît le skipper de Gitana, Pierre Pennec. « mais je suis content de l’état d’esprit à bord. On sait que sur ce circuit, tout peut changer très vite. Je pense que cela était plus un problème venant de moi, sur mes repères par rapport à la ligne. J’ai essayé de les corriger et sur la dernière manche on prend un super départ et on finit second. Et ce soir on ramène le bateau intact. C’est important pour la suite ».

Journée en demi teinte également pour le leader de la flotte cette saison, The Wave, Muscat, qui se classe cinquième après les huit manches courues ce jeudi. L’équipe omanaise emmenée par Leigh McMillan a elle aussi commis quelques erreurs dans les départs aujourd’hui, mais reste déterminée pour s’imposer à Cardiff et décrocher une quatrième victoire consécutive. « Ce n’est pas la première fois que nous avons une mauvaise journée, nous arrivons toutefois à revenir », affirme le skipper. « On a parfois besoin de ça pour se remettre un peu en question et repartir au top. Cela me rend encore plus motivé que jamais ».

Classement général provisoire après la première journée de l’Act 5 des Extreme Sailing Series 2012 à Cardiff, au Pays de Galles, soit 8 manches (30.8.12)
Position / Points

  1. Red Bull Sailing Team (AUT), 55 points
  2. Oman Air (OMA), 50 points
  3. GAC Pindar (GBR), 50 points
  4. SAP Extreme Sailing Team (DEN), 44 points
  5. The Wave, Muscat (OMA), 43 points
  6. Alinghi (SUI), 39 points
  7. Groupe Edmond de Rothschild (FRA),  36 points
  8. ZouLou (FRA), 22 points
  9. Team Wales, 20 points

Tags sur NauticNews: Extreme Sailing SeriesExtreme 40

Crédit Photo: Lloyd Images

– CP –

Articles de la même catégorie

Commentaires

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués *

14 + dix =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.